La Russie produit les premières ogives nucléaires pour la super torpille Poséidon

Publié le par i24NEWS

La torpille Poséidon est plus rapide que n'importe quelle autre torpille ou sous-marin

AP Photo/Elena IgnatyevaIllustration - Un sous-marin russe

AP Photo/Elena IgnatyevaIllustration - Un sous-marin russe

La Russie a produit les premières charges nucléaires pour les super torpilles Poséidon qui seront déployées sur le sous-marin nucléaire Belgorod, a rapporté l'agence de presse russe TASS lundi, citant une source de défense anonyme. "Les premières charges de munitions Poséidon ont été fabriquées, et le sous-marin Belgorod les recevra dans un avenir proche", a annoncé l’agence.

Vladimir Poutine avait annoncé la fabrication des torpilles Poséidon en 2018, précisant qu'il s'agissait d'un type fondamentalement nouveau d'arme nucléaire stratégique avec sa propre source d'énergie nucléaire.

Dans son discours de 2018, Vladimir Poutine avait déclaré que la portée de la torpille serait illimitée et qu'elle pourrait fonctionner à des profondeurs extrêmes à une vitesse plusieurs fois supérieure à celle de n'importe quelle autre torpille et à celle de n’importe quel sous-marin. "Elles sont très peu bruyantes, ont une grande maniabilité et sont pratiquement indestructibles pour l'ennemi. Aucune arme ne peut les contrer actuellement", a indiqué Vladimir Poutine.

Le Poséidon, ou Ocean Multipurpose System Status-6, est un véhicule sous-marin sans pilote qui peut être lancé par un sous-marin. Selon Popular Mechanics, il peut parcourir jusqu'à 6 200 miles à une vitesse de 56 nœuds (un peu plus de 100 kilomètres par heure). 

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article