Le mafieux le plus recherché d’Italie, Matteo Messina Denaro, a été arrêté

Publié le par Le Parisien avec AFP

L’homme, considéré comme le chef de Cosa Nostra, a été interpellé ce lundi en Sicile à Palerme. Il était recherché depuis 30 ans.

Matteo Denaro a été arrêté par la police italienne. (Wikicommons/Police italienne)

Matteo Denaro a été arrêté par la police italienne. (Wikicommons/Police italienne)

Le mafieux le plus recherché d’Italie, considéré comme le patron de Cosa Nostra, le Sicilien Matteo Messina Denaro, en cavale depuis 30 ans, a été arrêté à Palerme, en Sicile, ont indiqué lundi les médias italiens.

« Aujourd’hui, 16 janvier, les carabiniers (…) ont arrêté le fugitif Matteo Messina Denaro à l’intérieur d’une structure sanitaire à Palerme où il s’était rendu pour suivre des thérapies cliniques », a indiqué le général des carabiniers Pasquale Angelosanto à l’agence AGI.

Condamné à la perpétuité pour meurtres

En fuite depuis 1993, cet homme de 53 ans est considéré comme le successeur des deux grands boss historiques de Cosa Nostra, Toto Riina et Bernardo Provenzano, décédés tous deux en prison. Ancienne gâchette de Cosa Nostra, il a déjà été condamné en son absence à la réclusion criminelle à perpétuité pour meurtres.

Matteo Messina Denaro a été arrêté en Sicile par la police italienne. (Reuters/Carabinieri)

Matteo Messina Denaro a été arrêté en Sicile par la police italienne. (Reuters/Carabinieri)

C’est « une grande victoire pour l’Etat qui démontre qu’il ne baisse pas les bras face à la mafia », se félicite dans la foulée de l’annonce Georgia Meloni, Première ministre dans un communiqué. Selon elle, il s’agit de la capture « du plus important » représentant actuel de la mafia italienne. Elle assure par ailleurs que « la lutte contre le crime mafieux se poursuivra sans répit » dans son pays.

« Après 30 ans de fuite, le superboss Matteo Messina Denaro a été arrêté. C’est avec une grande émotion que je remercie les femmes et les hommes de l’Etat qui n’ont jamais abandonné, confirmant la règle que tôt ou tard même les plus grands criminels en fuite sont arrêtés », réagit le vice-Premier ministre Matteo Salvini.

« Une merveilleuse nouvelle », « un résultat historique », commente de son côté Matteo Renzi, l’ancien Premier ministre. «C’est un jour de fête pour tout le pays (...) une journée de bonheur», écrit-il sur Twitter.

Même réjouissance du côté de l’ancien chef du gouvernement Paolo Gentiloni qui salue le travail du parquet de Palerme, des carabiniers et de « toutes les autorités italiennes impliquées ».

Depuis les années 2000, la police italienne multiplie les arrestations et les saisies dans son entourage, dans une stratégie d’isolement qui ne porte pour l’instant pas ses fruits. En 2015, la police a découvert qu’il délaissait les méthodes modernes de communication pour transmettre ses ordres à ses hommes via les traditionnels « pizzini », ces petits papiers contenant des messages souvent codés.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article