Mort de l'acteur Jacques Ciron, voix française d'Alfred dans "Batman"

Publié le par BFMTV par Benjamin Pierret Journaliste culture et people BFMTV

Acteur de cinéma et de théâtre, Jacques Ciron est aussi connu pour sa voix, qu'il a prêtée à de nombreux personnages animés.

Jacques Ciron - Capture d'écran YouTube - AlloDoublageTV

Jacques Ciron - Capture d'écran YouTube - AlloDoublageTV

Son visage est connu des cinéphiles et des amateurs de théâtre, et sa voix a marqué les spectateurs de nombreux dessins animés. L'acteur Jacques Ciron, qui a souvent officié comme doubleur au cours de sa carrière, est mort mercredi à l'âge de 94 ans, d'après le blog Dans l'ombre des studios relayé par le journaliste de l'AFP Jean-François Guyot.

Jacques Ciron a prêté sa voix à de nombreux personnages animés; notamment Alfred, le majordome de Batman, dans la série des années 1990 du même titre. Il a également doublé le personnage dans les films de Tim Burton et de Joel Schumacher sur le super-héros, comme le rapporte Allociné - si bien que le compte Twitter français de DC Comics, propriétaire de la licence de l'homme-chauve-souris, lui a rendu hommage.

Coqueluche de Disney

Gala ajoute que Jacque Ciron a souvent officié pour les studios Disney, en doublant le Chapelier fou d'Alice au pays des merveilles ou le miroir magique de Blanche-Neige et les sept nains. On l'a également entendu dans Pinocchio et le dessin animé Babar, d'après la chaîne YouTube AlloDoublageTV.

Dans un tout autre registre, il est la voix française du redoutable clown tueur d'enfants Gripsou dans le téléfilm en deux parties Ça - Il est revenu, première adaptation du roman de Stephen King sortie en 1990.

Mais loin de s'en tenir aux studios de doublage, il a également joué la comédie au théâtre et à l'écran. Né le 17 mai 1928 à Paris, il investit les planches dès les années 1950 et y donne la réplique, d'après Gala, à Jean Marais ou Jean-Paul Belmondo. Sur grand écran, il a tourné pour les plus grands, de Roger Vadim (Et Dieu... créa la femme, 1956) à Claude Berri (Ensemble, c'est tout, 2006) en passant par Gérard Oury (Le Cerveau, 1968), souvent dans des petits rôles.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article