VIDEOS ARCHIVES. Mort de Robert Greiner, meurtrier d'Evelyne Boucher, premier cold case résolu grâce à la science

Publié le par France 3 Occitanie Écrit par Josette Sanna

Robert Greiner est décédé lundi au centre de détention de Salon-de-Provence à l'âge de 70 ans. L'ancien pompier avait été condamné à perpétuité à deux reprises en 2008 et 2009 pour le meurtre d'Évelyne Boucher, une jeune lycéenne de 16 ans disparue près de son domicile de Villeneuve-lez-Avignon, le 8 décembre 1987.

Robert Greiner est décédé lundi au centre de détention de Salon-de-Provence à l'âge de 70 ans. L'ancien pompier avait été condamné à perpétuité à deux reprises en 2008 et 2009 pour le meurtre d'Évelyne Boucher, une jeune lycéenne de 16 ans disparue à près de son domicile de Villeneuve-lez-Avignon, le 8 décembre 1987. • © ESPOSITO ANGE / MAXPPP

Robert Greiner est décédé lundi au centre de détention de Salon-de-Provence à l'âge de 70 ans. L'ancien pompier avait été condamné à perpétuité à deux reprises en 2008 et 2009 pour le meurtre d'Évelyne Boucher, une jeune lycéenne de 16 ans disparue à près de son domicile de Villeneuve-lez-Avignon, le 8 décembre 1987. • © ESPOSITO ANGE / MAXPPP

Robert Greiner est mort lundi 9 janvier au centre de détention de Salon-de-Provence des suites de problèmes respiratoires à l'âge de 70 ans, rapportent nos confrères de La Provence. Même s'il a toujours nié les faits, l'ancien pompier d'Avignon avait été condamné à perpétuité à deux reprises en 2008 et 2009 pour le meurtre d'Évelyne Bouche. La lycéenne de 16 ans avait disparu à proximité de son domicile de Villeneuve-lez-Avignon, le 8 décembre 1987.

Rouée de coups, violée et étranglée

Son corps avait été retrouvé le lendemain par des chasseurs, dans une carrière, sur la commune des Angles, près d'Avignon. Il portait d'importantes traces de coups et des marques de strangulation. Les enquêteurs relèveront une blessure par arme à feu et des violences sexuelles. 

Exhumation de Roberto Succo

Les enquêteurs s'intéresseront à des personnes connues pour des affaires de mœurs, et notamment aux tueurs en série ayant pu se trouver dans la région d'Avignon en décembre 1987. Ils exhumeront même le cadavre du criminel Roberto Succo - décédé en mai 1988 - qui se trouvait la veille du crime et les jours suivants dans le Sud de la France.

Cold case

Cette affaire est très longtemps restée irrésolue. Jusqu'en 2006. 19 ans après ce crime odieux, la juge d'instruction reçoit une note du Fichier national des empreintes génétiques (Fnaeg) qui l'informe de la correspondance entre l'ADN identifié sur le sperme retrouvé sur la jeune fille et celui d'un homme condamné deux ans plus tôt pour violence en réunion. Il s'agit de Robert Greiner.

 

Bagarre au Pont du Gard

L'ancien pompier professionnel avait été impliqué dans une bagarre au Pont-du-Gard en 2003 suite à laquelle un prélèvement biologique avait été effectué. Enregistré dans le fichier national des empreintes génétiques, il a matché avec celui jusqu'alors inconnu retrouvé sur Evelyne Boucher.

Le pompier travaillait dans la caserne voisine du lycée que fréquentait la jeune fille à Avignon. Le meilleur ami de Robert Greiner, à l'époque, vivait à moins de 300 mètres du domicile de la victime.

 

Confondu par son ADN, Robert Greiner avait toujours nié les faits mais avait été condamné à deux reprises, dont la première fois dans le Gard, à la réclusion criminelle à perpétuité.

La première condamnation était tombée à la veille de l'anniversaire de la victime. Evelyne Boucher aurait eu 37 ans en 2008. Ses parents lui avaient rendu hommage lors du verdict confirmé un an plus tard en appel.

Source : VIDEOS ARCHIVES. Mort de Robert Greiner, meurtrier d'Evelyne Boucher, premier cold case résolu grâce à la science 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article