1er Gouvernement Paul Ramadier

Publié le par Mémoires de Guerre

Le premier gouvernement Paul Ramadier est le gouvernement de la France du 22 janvier au 21 octobre 1947, et le premier de la présidence de Vincent Auriol (1947-1954). 

1er Gouvernement Paul Ramadier

Historique

1947

  • 16 janvier :
    • Élection de Vincent Auriol à la présidence de la IVe République jusqu'en 1954. Début de la Quatrième République française (fin en 1958).
    • Démission du gouvernement du président du conseil Léon Blum, dernier gouvernement provisoire de la République française.
  • 22 janvier : Début du gouvernement Paul Ramadier. C'est le premier gouvernement de la IVe République et il regroupe les centristes (MRP), les socialistes (SFIO) et les communistes (PCF) (tripartisme).
  • En janvier : Adoption du plan « de modernisation et d'équipement », plan Monnet.
  • 12 mars : le discours Truman marque le début de la guerre froide. L'attitude des communistes français au gouvernement se modifie et annonce la fin du tripartisme.
  • 7 avril : Le général Charles de Gaulle fonde le Rassemblement du peuple français (RPF).
  • 25 avril : Début de la grève des usines « Renault ».
  • 4 mai : Les ministres communistes sont renvoyés du gouvernement. Fin du tripartisme et création de la troisième force (SFIO + radicaux + MRP).
  • 19 octobre : Victoire du RPF (gaullistes) aux élections municipales (19-26 oct).
  • 21 octobre : Fin du gouvernement Paul Ramadier.
  • 22 octobre : Début du nouveau gouvernement Paul Ramadier

Composition

Président du Conseil

Ministres

  • Ministre d'État, Vice-président du Conseil : Maurice Thorez (PCF) (jusqu'au 4 mai 1947)
  • Ministre d'État, Vice-président du Conseil : Pierre-Henri Teitgen (MRP)
  • Ministre d'État, Président du Conseil du Plan : Félix Gouin (SFIO)
  • Ministre d'État : Yvon Delbos (PRS)
  • Ministre d'État : Marcel Roclore (RI)
  • Haut-commissaire à la distribution (à partir du 14 mars 1947) : Georges Rastel (UDSR) (jusqu'au 14 juin 1947)
  • Garde des sceaux : André Marie (PRS)
  • Ministre des Affaires étrangères : Georges Bidault (MRP)
  • Ministre de l'Intérieur : Edouard Depreux (SFIO)
  • Ministre de la Défense nationale : François Billoux (PCF) jusqu'au 4 mai 1947, puis Yvon Delbos par intérim.
  • Ministre de la Guerre : Paul Coste-Floret (MRP)
  • Ministre de la Marine : Louis Jacquinot (RI)
  • Ministre de l'Air : André Maroselli (PRS)
  • Ministre des Finances : Robert Schuman (MRP)
  • Ministre de l'Economie nationale : André Philip (SFIO)
  • Ministre de l'Agriculture : François Tanguy-Prigent (SFIO)
  • Ministre de la Production industrielle (jusqu'au 11 août 1947) : Robert Lacoste (SFIO)
  • Ministre de la Reconstruction et de l'Urbanisme : Charles Tillon (PCF) (jusqu'au 4 mai 1947), puis Jules Moch (SFIO) par intérim jusqu'au 9 mai 1947, puis Jean Letourneau (MRP).
  • Ministre du Commerce (jusqu'au 11 août 1947) : Jean Letourneau
  • Ministre de l'Industrie et du Commerce (à partir du 11 août 1947) : Robert Lacoste
  • Ministre de l'Education nationale : Marcel-Edmond Naegelen (SFIO)
  • Ministre des Transports et Travaux publics : Jules Moch
  • Ministre de la France d'Outre-Mer : Marius Moutet (SFIO)
  • Ministre du Travail et de la Sécurité sociale : Ambroise Croizat (PCF) (jusqu'au 4 mai 1947), puis Robert Lacoste par intérim (jusqu'au 9 mai 1947), puis Daniel Mayer (SFIO).
  • Ministre de la Santé publique et de la Population : Georges Marrane (PCF) (jusqu'au 5 mai 1947), puis Marcel Roclore par intérim (jusqu'au 9 mai 1947), puis Robert Prigent (MRP).
  • Ministre de la Jeunesse, des Arts et des Lettres : Pierre Bourdan (UDSR)
  • Ministre des Anciens combattants et des Victimes de la guerre : François Mitterrand (UDSR)
  • Ministre des Postes, Télégraphes et Téléphones (à partir du 9 mai 1947) : Eugène Thomas (SFIO)

Secrétaires d'État 

  • Secrétaire d'État à la Présidence du Conseil : Paul Béchard (SFIO), à partir du 9 mai 1947
  • Secrétaire général au Ravitaillement : Jean Baylot (jusqu'au 14 juin 1947)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article