A la redécouverte du Louvre

Publié le par L'Express par Emmanuel Hecht

L'historien d'art Daniel Soulié nous fait redécouvrir le musée du Louvre sous un autre jour.

A la redécouverte du Louvre

Plutôt que de singer les millions de touristes qui avalent les salles les unes après les autres au pas de charge, Daniel Soulié propose un circuit raisonné du Louvre. Fin connaisseur de l'ancien palais royal - archéologue et historien d'art, il y exerce depuis plus de vingt ans - il vous amène d'emblée dans l'aile Richelieu devant le portrait de Jean II le Bon (vers 1350). Il ne s'agit peut-être pas du roi de France, mais peu importe : c'est le plus ancien portrait individuel de l'histoire de l'art français, voire le premier réalisé en Europe depuis l'Antiquité.

Puis il se fait un plaisir de vous faire découvrir le seul Edgar Degas du musée, La Sortie du bain (1880), tableau d'une grande sensualité. Un impressionniste au Louvre, direz-vous ? Les collections s'arrêtent en effet officiellement en 1848 et les oeuvres postérieures sont exposées au musée d'Orsay et au Centre Pompidou. Mais lorsque Victor Lyon fit, en 1961, une donation de 65 peintures, dont celle-ci, et de 3 pastels, l'une des clauses imposait la conservation en un lieu unique.

Enfin, Daniel Soulié vous commente au hasard La Mort de la Vierge, du Caravage, Le Combat de David et Goliath, de Daniele da Volterra, ou la statue du chancelier Nakhti (antiquités égyptiennes, vers 1950 av. J.-C.). Car des histoires de ce genre, il en a des dizaines. Suivez le guide.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article