Banks Monty

Publié le par Mémoires de Guerre

Monty Banks, de son vrai nom, Mario Bianchi, est un acteur, réalisateur, scénariste et producteur italo-américain, né à Cesena, Italie, le 15 juillet 1897, et décédé lors d'un voyage en train, près d'Arona, Italie, le 7 janvier 1950. 

Banks Monty
Banks Monty
Banks Monty
Banks Monty
Banks Monty

Dans les années 1920, il a travaillé à Hollywood, jouant dans de nombreux court métrages muets (comédies) et dans le film d'action Play Safe (1927). On peut voir un large extrait de ce film dans le film de Robert Youngson Days of Thrills and Laughter (1961). Avec l'arrivée du parlant, le fort accent italien de Banks l'obligea à mettre sa carrière d'acteur de côté, pour passer à la réalisation. Il dirigea Laurel et Hardy dans Great Guns, sous le pseudonyme de Montague Banks. Il était marié à Gladys Frazin. Ce ne fut pas un mariage heureux, et ils divorcèrent le 29 avril 1932. Gladys se suicida en mars 1939.

Monty rencontra la chanteuse et actrice Gracie Fields en 1935, et ils se marièrent en mars 1940. En tant qu'italien, il aurait été classifié comme ennemi en Angleterre pendant la Seconde guerre mondiale. Par la suite, lui et Fields quittèrent le Royaume Uni, dans un premier temps pour le Canada, puis pour les États-Unis, pays neutre, de façon à lui éviter son internement. L'internement des italo-américains se produisit cependant aux États-Unis en 1941 et 1942, touchant des milliers d'italiens, mais finalement cela s'arrêta. Banks avait la double nationalité, italienne et américaine. Il mourut dans un train, vers Arona en Italie, d'une crise cardiaque, à l'âge de 52 ans.

Filmographie

Acteur

  • 1916 : The Purple Mask (serial) de Francis Ford et Grace Cunard : Jacques (crédité Mario Bianchi)
  • 1918 : Fatty shérif (The Sheriff), de Roscoe Arbuckle
  • 1919 : Fatty rival de Picratt (Love), de Roscoe Arbuckle
  • 1928 : A Perfect Gentleman de Clyde Bruckman
  • 1929 : Atlantic, d'Ewald André Dupont
  • 1932 : Hold 'Em Jail de Norman Taurog
  • 1934 : L'amour triomphe ou Un drame à Hollywood (Falling in Love), de lui-même
  • 1941 : Arènes sanglantes (Blood and Sand), de Rouben Mamoulian
  • 1945 : Une cloche pour Adano (A Bell for Adano), de Henry King

Réalisateur

  • 1930 : Almost a Honeymoon
  • 1931 : What a Night!
  • 1932 : L'Amour et la Veine
  • 1933 : La Vedette et le Mannequin (Heads We Go)
  • 1934 : L'amour triomphe ou Un drame à Hollywood (Falling in Love)
  • 1934 : Father and Son
  • 1934 : Votre sourire (coréalisateur : Pierre Caron)
  • 1935 : No Limit
  • 1935 : Hello, Sweetheart
  • 1935 : 18 Minutes
  • 1938 : C'était son homme (We're Going to Be Rich)
  • 1938 : Keep Smiling
  • 1941 : Quel pétard ! (Great Guns)

Publié dans Métiers du Spectacle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article