Castanet-Tolosan. Résistance : Ginette passeuse de mémoire

Publié le par La Dépêche

La Dépêchepublié le 14/11/2012 à 03:50

La MJC de Castanet-Tolosan accueillera ce lundi 19 novembre une Castanéenne d'exception : Ginette Forgues, qui y présentera son nouveau livre «Une femme de deux siècles - Passeur de mémoire», témoignage de son passé de Résistante durant la seconde guerre mondiale. Elle vivait alors dans le Lot-et-Garonne, près de Marmande.

Forgues GinetteQu'est-ce qui vous a décidé à rejoindre la Résistance ?

Quand j'étais enfant, j'allais à l'école laïque. J'y ai appris les principes de Liberté, d'Égalité et de Fraternité. Mon beau-père était par ailleurs communiste, nous allions tous les ans aux réunions et fêtes de l'Humanité, aussi ai-je grandi dans un terreau militant. Lorsque la guerre a été déclarée, l'année de mes 15 ans, j'avais déjà été très marquée par le conflit espagnol.

C'est à dire?

Tout comme nous avions auparavant aidé les réfugiés d'Espagne, nous avons accueilli les Français qui fuyaient le Service du Travail Obligatoire, pour qu'ils rejoignent ensuite les rangs des maquisards. Et cela malgré la présence d'un milicien dans notre village. L'occasion de devenir agent de liaison s'est présentée lorsqu'un responsable de la Résistance m'a proposé de servir de courrier pour le réseau, j'avais alors 18 ans. J'ai été très honorée et fière de cette confiance, de pouvoir me rendre utile et devenir quelqu'un de bien, de contribuer à défendre mon pays contre ces injustices et tout ce mal que je voyais autour de moi. Plusieurs de mes camarades avaient alors été déportés, l'un n'est jamais revenu.

Pourquoi ce nouveau livre ?

Les jeunes d'aujourd'hui sont avides de connaissances sur la résistance, ils ont le désir de savoir ce qui s'est vraiment passé. C'est pourquoi je témoigne déjà depuis plus de vingt ans dans les écoles, collèges et lycées. C'est pour cette jeunesse que j'ai souhaité devenir «Passeur de Mémoire» en écrivant ce livre. Lors de mon dernier témoignage, le 9 février de cette année, les élèves du collège Jean Jaurès de Castanet m'ont d'ailleurs rendu un magnifique hommage en entonnant le «Chant des Partisans», accompagnés de leurs professeurs de Français, de Musique et d'Histoire. J'en ai été extrêmement émue et les remercie tous profondément, cela restera toujours gravé dans ma mémoire.

Lundi 19 novembre à partir de 17 heures MJC Castanet-Tolosan, Ciné 113

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article