Collaboration avec les nazis le FN porte plainte Hidalgo maintient ses propos

Publié le par Le Parisien

Le Parisien publié le 24/09/2012 à 17h48

Anne HidalgoAnne Hidalgo, première adjointe à la mairie de Paris, persiste et signe. En marge du Conseil de Paris, elle a maintenu ce lundi ses propos sur «la filiation historique du Front national», alors que le parti dirigé par Marine Le Pen a annoncé des poursuites judiciaires après la phrase de l'élue PS selon laquelle le FN, fondé en 1972, «a soutenu pendant la guerre la collaboration avec les nazis».

«L'histoire a du sens», a dit la première adjointe au maire de Paris. «J'ai dit cela parce que je pense que l'on perd le sens de l'histoire», «la filiation historique du Front national ne s'est pas élaborée dans le cadre républicain», a-t-elle souligné. «Je crois qu'en consultant les ouvrages consacrés au FN, on trouve les éléments qui justifient mon propos de manière scientifique», a poursuivi la candidate à la succession de Bertrand Delanoë à la mairie de Paris.

Un peu plus tôt dans la matinée, invitée de la matinale sur i>Télé, Anne Hidalgo avait déclaré : «L'Histoire a du sens, le Front national n'est pas un parti qui s'est constitué dans le cadre républicain, c'est un parti qui a lutté contre la République, qui a soutenu pendant la guerre la collaboration avec les nazis».

Pour le FN, «Anne Hidalgo s'est couverte de ridicule»

Dans la foulée, la FN a indiqué qu'il allait engagé des poursuites judiciaires contre l'élue parisienne. «Anne Hidalgo s'est couverte de ridicule», a répliqué le secrétaire général du FN, Steeve Briois, qui «rappelle» que le parti a été fondé en 1972, «soit juste plus de 27 ans après la fin de la seconde guerre mondiale». «Par ailleurs, comptant parmi ses membres fondateurs quelques unes des figures les plus éminentes et honorables de la lutte contre la barbarie nazie, le Front national n'a aucune leçon à recevoir d'une élue bobo, élevée dans le culte de François Mitterrand, illustre décoré de la Francisque et ami fidèle du déporteur zélé René Bousquet», ajoute-t-il.

Le Front national a été fondé le 5 octobre 1972 et réunissait plusieurs mouvements, dont les néo-fascistes d'Ordre nouveau. Son premier bureau politique était notamment composé de François Brigneau, qui s'engagea dans la Milice du gouvernement de Vichy le 6 juin 1944, ou de Pierre Bousquet, engagé volontaire dans la division Charlemagne, qui regroupait des Waffen SS français.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article