Début du procès de l'espion de la CIA

Publié le par Le Nouvel Observateur

Le Nouvel Observateurpublié le 27/12/2011 à 12h06

L'Américano-Iranien Amir Mirzaï Hekmati est accusé d'espionnage pour le compte de la CIA.

Mirzai-Hekmati-Amir.jpgLa première audience du procès de l'Américano-Iranien accusé d'"espionnage pour la CIA", arrêté à la mi-décembre à Téhéran a commencé, a rapporté l'agence Fars mardi 27 décembre.
La première audience dans le procès d'Amir Mirzaï Hekmati arrêté récemment pour espionnage au profit des Etats-Unis a commencé mardi matin à la quinzième chambre du tribunal révolutionnaire de Téhéran", a rapporté Fars.

La télévision d'Etat iranienne avait diffusé à la mi-décembre des images, dans lesquelles on voyait Amir Mirzaï Hekmati confesser avoir eu pour "mission" d'infiltrer le ministère du Renseignement pour le compte de la CIA.

"L'acte d'accusation lu par le représentant du parquet a insisté sur la coopération de M. Hekmati avec le gouvernement hostile américain et les services d'espionnages américains de la CIA", a rapporté l'agence Fars.

Amir Mirzaï Hekmati a "reconnu avoir eu l'intention d'infiltrer les services de renseignements de la République islamique pour aider la CIA", selon Fars.
Dans cette mission, j'ai été dupé par les services de renseignements américains. Bien que je sois entré en Iran avec pour mission d'infiltrer les services de renseignements iraniens pour devenir une source d'information de la CIA, je ne voulais pas personnellement porter atteinte à l'Iran car j'avais l'intention de vivre en Iran et de ne pas retourner aux Etats-Unis", a-t-il ajouté selon Fars.

Ensuite, l'avocat de Amir Mirzaï Hekmati a présenté sa défense, critiquant l'acte d'accusation, toujours selon Fars. Le représentant du parquet a rejeté ces affirmations.

Après avoir posé des questions à l'accusé, le juge Abolghassem Salavti, qui a présidé l'audience a affirmé qu'après "avoir reçu la plaidoirie de l'avocat, il prononcera son jugement". Le gouvernement américain a rejeté les accusations d'espionnage contre Amir Mirzaï Hekmati, réclamant sa libération immédiate.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article