Décès de la résistante Edmée Jourda

Publié le par Le Figaro

Le Figaro publié le 16/12/2011 à 11:18

La résistante Edmée Jourda est décédée hier à Paris à l'âge de 95 ans, a annoncé sa famille dans le carnet du Figaro de vendredi.

Jourda EdmeeNée le 13 février 1916 à Paris, Edmée Kahn avait rejoint la Résistance en août 1943 à Lyon comme ses deux frères Robert et Pierre. Elle avait travaillé dans la clandestinité, avec le grade de capitaine des Forces françaises de l'Intérieur (FFI), auprès de Jacques Baumel, secrétaire général des Mouvements Unis de Résistance (MUR, regroupant Combat, Libération-sud et Franc-Tireur).

Lors de la libération de Paris en août 1944, Edmée Jourda avait participé à la reddition de l'Hôtel Matignon, occupée par les services du gouvernement de de Pierre Laval. Après la guerre, elle s'était consacrée à la traduction en français de romans étrangers.

Elle était l'épouse de Jacques Jourda, chef du bureau de liaison des Mouvements Unis de Résistance. Jacques Jourda, 98 ans, commandeur de la Légion d'honneur est l'un des derniers responsables de la Résistance encore en vie. Arrêté par la Gestapo en 1944, déporté à Dachau puis à Buchenwald, il avait réussi à s'évader. Edmée Kahn était chevalier de la Légion d'honneur et titulaire de la médaille de la Résistance avec rosette.

Publié dans Avis de décès

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article