Égypte Un nouveau Premier ministre déjà contesté

Publié le par L'Alsace

L'Alsacele 26/11/2011 à 05:00

Des dizaines de milliers d’Égyptiens étaient rassemblés hier au Caire pour réclamer à nAl-Ganzouri Kamalouveau le départ du pouvoir militaire, qui a nommé comme Premier ministre Kamal el-Ganzouri (78 ans), un ancien chef de gouvernement sous Hosni Moubarak, aussitôt contesté.

Cette manifestation, dénommée par certains « de la dernière chance », s’est déroulée sans violences, après plusieurs jours marqués par de graves affrontements au Caire et dans d’autres villes. Ils ont fait officiellement 41 morts et plus de 3000 blessés. Le grand imam d’Al-Azhar, principale institution musulmane d’Égypte, a apporté hier son soutien aux dizaines de milliers de manifestants de la place Tahrir. « Le grand imam vous soutient et prie pour votre victoire », a déclaré Hassan Chafie dans une allocution devant les manifestants.

Syrie Damas toujours soutenu par Moscou

L’ultimatum lancé par la Ligue arabe à la Syrie pour qu’elle accepte l’envoi d’observateurs (notre édition d’hier) a expiré hier, sans réponse de Damas, qui s’expose désormais à des sanctions économiques arabes mais bénéficie toujours du soutien appuyé de Moscou. Les ministres arabes des Finances doivent se réunir aujourd’hui pour discuter de la question d’éventuelles sanctions, qui pourraient être soumises demain aux chefs de diplomatie des pays de la Ligue arabe.

Maroc 45 % de votants aux législatives

Les bureaux de vote pour l’élection de la première chambre du Parlement marocain ont fermé hier à 19 h, avec un taux de participation en nette hausse par rapport à 2007 : 45 % des inscrits ont voté, contre 37 % il y a quatre ans, a annoncé le ministre de l’Intérieur, Taib Cherkaoui. Quelque 13,5 millions de Marocains étaient appelés à élire 395 députés, un scrutin avec pour enjeu une possible percée du parti Justice et développement (PJD, islamiste modéré), principal parti de l’opposition parlementaire. Les résultats définitifs devraient être connus dimanche après-midi.

Djibouti Total condamné pour pollution

Le groupe Total a été condamné à 200 millions d’euros de dommages et intérêts ainsi que quatre millions d’euros d’amende par un tribunal de Djibouti dans une affaire de pollution marine. L’accident remonte à 1997 et est dû à une fuite dans un vieil oléoduc.

Patrimoine de l’humanité Tissage arabe et chants de prière péruviens

Le tissage traditionnel dans les Émirats et des prières chantées par des autochtones du Pérou ont été inscrits hier par l’Unesco sur la liste du patrimoine immatériel de l’Humanité menacé de disparition. La France avait demandé l’inscription de la porcelaine de Limoges, mais cette ville a retiré sa candidature, expliquant avoir reçu une demande d’information supplémentaire du comité, impossible à satisfaire à temps.


Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article