Grisolles. En hommage aux déportés

Publié le par La Dépêche du Midi

Une cérémonie a rendu hommage aux quarante et un Grisollais arrêtés par la Gestapo le 6 mai 1944, devant la maison même où siégeait la kommandatur.

Pendant les discours

Pendant les discours

Ils seront incarcérés à la prison Saint-Michel, à Toulouse. Quelques jours après, vingt-sept seront libérés et treize déportés en Allemagne. Sept périront dans les camps: Henri Bégué, Jean Astre, Lucien Gay, Marcel Gazagne, Pierre Bousquet, Michel Labrune, Joseph Massot et Jean Dardier (arrêté à Toulouse). Une gerbe a été déposée sous la plaque qui perpétue le souvenir de ces tragiques événements de l'histoire locale que le maire Patrick Marty et Maurice Gayot ont rappelés dans leurs discours.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article