Jean Moulin Salon garde le mémorial mais pas le musée

Publié le par La Provence

L'ancienne mairie de Saint-Andiol accueillera en 2013 l'Espace Jean-Moulin

Jean Moulin Salon garde le mémorial mais pas le musée

L'Espace Jean-Moulin, centre d'Histoire et de mémoire s'installera finalement à Saint-Andiol. Le mémorial Salonais ne sera pas déboulonné pour autant. Le lieu conservera sa vocation. Saint-Andiol veut combler le vide historique criant autour de la figure du préfet résistant et provençal.

Un projet de la municipalité, dont Daniel Cordier, historien et marchand d'art, ancien secrétaire de Jean Moulin dans la Résistance (1942-1943), a accepté d'être le parrain, en relation avec le comité régional du Mémorial Jean Moulin situé à Salon-de-Provence. Jean Moulin était un Provençal attaché à ses racines. Natif de Béziers, Moulin est issu d'une famille installée depuis plusieurs générations dans le village de Saint-Andiol, que l'homme ne cessera jamais de considérer comme "son" pays.

Plus qu'un hommage

L'absence, au sein de notre région provençale, de pôle mémoriel et muséal dédié à cette haute figure de la Résistance française est "assez incompréhensible", souligne-t-on. Chargé de lieux de mémoire incontournables, Saint-Andiol accueillera donc en 2013 "l'Espace Jean Moulin, centre d'Histoire et de mémoire".

Cette nouvelle structure veut donner à comprendre qui fut, dans sa dimension la plus humaine, celui dont les cendres reposent au Panthéon depuis 1964: ses goûts, ses passions, ses emportements, sa vie de Saint-Andiolais de coeur et d'action, la place qu'occupa son cher village dans l'aventure résistante, seront offerts au public scolaire, aux passionnés d'histoire, aux visiteurs de passage et jusqu'aux seniors.

Avec une volonté bien marquée: présenter une autre vision de la Résistance, à la fois charnelle, pédagogique et interactive. Le bâtiment retenu à cette fin est également symbolique: l'ancienne mairie de Saint-Andiol fut le lieu où Moulin, déclaré comme agriculteur et devenu résistant, venait chaque mois retirer ses tickets de rationnement.

Des expositions temporaires sont également au programme, à l'image du projet "Jean Moulin, résistant et artiste provençal", qui présentera les oeuvres picturales, souvent méconnues, réalisées par Moulin et consacrées à la Provence.

L'exposition actuellement en préparation a suscité un vif intérêt lors de sa première présentation aux instances de "Marseille-Provence 2013". En lien étroit avec des institutions de référence, l'initiative prise par Luc Agostini, maire de Saint-Andiol, et parrainée par Daniel Cordier, concrétisera une idée qui revient depuis plusieurs décennies dans la vie locale.

Chargé de "piloter" le projet, l'historien Thomas Rabino travaille en collaboration avec un comité scientifique composé de nombreux professeurs de l'Université de Provence, mais aussi de la famille Moulin, notamment les petites cousines du résistant. Plus qu'un simple hommage, l'Espace Jean-Moulin se veut fédérateur, pédagogique, créateur de lien social.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article