L'hommage présidentiel à Mendès-France

Publié le par La Dépêche

La Dépêchepublié le 06/01/2013 à 06h50

Dans la commune de Louviers, dernière étape de son déplacement, François Hollande a rendu hommage hier à Pierre Mendès-France (1907-1982).

Pierre Mendès-FranceÀ l'occasion d'une exposition consacrée à cette illustre figure morale de la gauche pour les 80 ans de sa première élection de député de l'Eure en 1932, le chef de l'Etat a voulu reprendre à son compte le discours de «vérité» qu'avait toujours tenu l'éphémère Président du conseil de la quatrième république (il fut nommé en juin 1954 par René Coty avant que son gouvernement ne chute sept mois plus tard), ce radical-socialiste qui participa à la coalition du Front populaire, ce résistant qui rejoignit les Forces aériennes françaises libres après avoir été incarcéré par le régime de Vichy.

C'est à cette figure de la IVe République, qui a incarné rigueur, indépendance et courage en politique que le chef de l'Etat a souhaité rendre hommage.

Après avoir visité l'exposition consacrée à l'ancien président du conseil, François Hollande a prononcé quelques mots pour mettre en parallèle «vérité» et «volonté» en politique.

«La vérité, c'est que ce sera difficile. La volonté, c'est qu'on va se mobiliser pleinement», a expliqué le chef de l'État.

François Hollande est venu le dire lui-même sur le terrain. Il ne délègue sa responsabilité «à personne d'autres». Pour le maire de Louviers, Franck Martin (PRG), Mendès-France «c'était une méthode, un état d'esprit, une morale dans la vie publique, une conception de la République dont s'inspire François Hollande». «Le parler vrai : quand les choses vont mal, il faut le dire aux gens», a renchéri Franck Martin.

L'hommage présidentiel s'est ensuite poursuivi sur la stèle érigée en mémoire de Pierre Mendès-France.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article