La dépouille de Queen Mum transportée à Londres

Publié le par Le Nouvel Observateur

Le Nouvel Observateurpublié le 05/04/2002 à 14h12

Les funérailles officielles sont prévues le 9 avril

Lady Elizabeth Bowes-LyonLe cercueil de Queen Elisabeth, décédée samedi dernier, est arrivé mardi au palais St James, au centre de Londres, où il restera jusqu'à vendredi, date de l'hommage public à Westminster. Il avait quitté ce matin la chapelle du château de Windsor, recouvert d'un drapeau aux couleurs des armes de la reine-mère et porté par des hommes en jaquettes noires. Le cercueil, précédé d'un homme portant une croix et d'un prêtre en aube blanche a été placé dans un corbillard, sous escorte policière. La cérémonie était accompagnée d'un joueur de cornemuse.

Vendredi, la dépouille de la reine-mère sera transportée vers le grand Hall de Westminster, où le public pourra venir lui rendre hommage. Les funérailles officielles sont prévues le 9 avril, jour de deuil national, dans l'abbaye de Westminster.

"Très aimée"

Elizabeth, mère d'Elizabeth II d'Angleterre et grand-mère du prince Charles, est décédée le 30 mars à l'âge de 101 ans. Celle qui avait forcé l'admiration de ses sujets durant la Seconde guerre mondiale avait assisté voilà moins de deux mois aux obsèques de sa fille cadette, la princesse Margaret, disparue à 71 ans.

La reine mère était une femme très aimée, qui avait su au cours du siècle pérenniser la monarchie britannique. Elle était aussi emblématique du pays que l'Union Jack ou les Rolling Stones.

"Charme"

C'est son côté main de fer dans un gant de velours qui impressionnait le plus, surtout ceux qui avaient vécu la dernière guerre mondiale. Durant les bombardements allemands, la reine et son époux, le roi George VI, avaient noué des liens de solidarité avec leurs sujets et gagné ainsi la loyauté sans faille d'une génération.

Toujours souriante et les yeux bleus pétillants, Elizabeth était également appréciée pour son charme en public. Elle arborait toujours ses célèbres chapeaux à voilette et seuls ses ennuis de santé l'avaient conduite à renoncer aux talons hauts.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article