La fille d'Ezra Pound veut laver la réputation de son père

Publié le par L'Express - Chisato Goya

L'ExpressL'Express publié le 26/12/2011 à 15:00 par Chisato Goya

La fille du poète Ezra Pound -connu pour avoir ouvertement soutenu le fascisme- engage une procédure judiciaire pour que le groupe fasciste italien CasaPound change de nom.

Pound EzraCasaPound. Ce n'est pas le nom de la dernière résidence en date du poète américain Ezra Pound, mais celui d'une organisation fasciste italienne. Et c'est en raison de ce nom que la fille d'Ezra Pound, Mary de Rachewiltz, a décidé d'engager une procédure judiciaire pour qu'il soit changé au plus vite, rapporte un article du quotidien britannique The Guardian. Le but étant de sauver la réputation de son père, Ezra Pound.

Suite à la requête formulée par la fille de l'écrivain américain -connu pour avoir ouvertement soutenu le fascisme entre 1924 et 1945-, un porte-parole de CasaPound a déclaré que cette affaire était très regrettable: "Elle [Mary de Rachewiltz, ndlr] ne nous connaît pas du tout. Nous ne sommes ni racistes ni violents. Nous aimerions résoudre ce problème en dehors du tribunal. Pound n'est pas une marque déposée, tout le monde peut faire référence à ses idées". Parmi ces dernières, on peut retenir son admiration pour Benito Mussolini. Lors d'émissions radiophoniques diffusées pendant la Seconde Guerre mondiale, Ezra Pound a défendu le Duce à plusieurs reprises, avant de se faire capturer par l'armée américaine en 1945 et de se faire incarcérer douze années durant.

A 86 ans, la fille d'Ezra Pound, qui enseigne Les Cantos de son père en Italie, envisageait déjà d'agir il y a deux ans, après avoir compris que "CasaPound s'était élargi au-delà de Rome". Mais c'est depuis le 13 décembre dernier -date à laquelle un militant d'extrême droite, proche de CasaPound, avait ouvert le feu en plein milieu de Florence provoquant la mort de deux Sénégalais avant de se donner la mort- que Mary de Rachewiltz a redoublé ses efforts. Bien que le tireur de Florence, Gianluca Casseri, n'était pas un membre officiel de CasaPound, ce dernier participait activement à nombre de leurs meetings en Toscane. 


Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article