La Libération, le 19-Août-1944 sera commémorée demain

Publié le par Le Journal du Centre - Joël Michel

Le JDCpublié le 17/08/2013 à 06h00 par Joël Michel

Il y a 69 ans que les occupants ont quitté Clamecy. Le Maquis du Loup y aura été pour beaucoup. Demain, hommage sera rendu, aussi, à Janette Colas.



Georges Moreau

Sur ce cliché, daté de 1944 se trouvent Georges Moreau (), entouré de ses gardes du corps, Fantômas, La Globule et Fakir ().? - collection D.R.

 

À 6 h, le 19 août 1944, sept Clamecycois se sont présentés en mairie. Ils y ont restauré la République, via un comité local de libération en attendant l'installation d'une nouvelle municipalité.

Juste avant, les hommes du Maquis du Loup avaient investi la ville, débarrassée des occupants allemands. Ce Maquis, conduit par Georges Moreau, dit Le Loup, avait 'uvré dans toute la région, des vaux d'Yonne au Morvan.

Recherches

C'est ainsi que Jean Taravella, de Beine (près deChablis, Yonne) a fait des recherches à la mémoire de son père, ancien du Loup. Il a, aussi, retrouvé des clichés d'époque et des courriers envoyés à sa tante, Anne-Marie Adrien, de Châtel-Censoir (Yonne), qui avait permis de sauver des Maquisards d'un raid de l'occupant.

Jean Taravella a noué des contacts avec le musée de la Résistance, à Saint-Brisson, ainsi que, tout récemment, avec l'Amicale du Loup, détentrice d'authentiques archives d'époque.

À Clamecy, la date du 19 août a été attribuée à la place de la Mairie et, depuis 1945, les Clamecycois honorent ceux qui ont permis de libérer leur ville.

Demain, selon un rituel gravé dans le marbre, on se souviendra. Avec, cette fois, un ajout, cette année, en forme d'hommage : le dépôt d'une plaque sur la tombe de Janette Colas, qui a travaillé aux côtés des Résistants et avec le Loup. Et gardé vivace la flamme du souvenir.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article