La veuve du collectionneur Wildenstein condamnée pour procédure abusive

Publié le par Le Point

Le Point publié le 16/06/2010 à 19:52

La veuve du collectionneur de renommée mondiale Daniel Wildenstein, qui s'estime lésée par des fonds chargés de gérer la succession de son époux, a été condamnée mercredi par la cour d'appel de Paris à verser 175.000 euros de dommages et intérêts pour procédure abusive à la famille de M. Wildenstein.

Roth SylviaSylvia Roth, 77 ans, est en conflit avec les deux fils du collectionneur depuis le décès de son époux en 2001. Elle leur reproche notamment d'avoir dissimulé une partie de l'immense fortune de Daniel Wildenstein, en partie composée de toiles de maîtres tels que Pierre Bonnard ou Gustave Courbet, dans des fonds offshore.

La fortune de la famille Wildenstein est estimée à environ 4 milliards d'euros.

La cour d'appel de Paris a débouté mercredi Mme Roth, qui réclamait 50 millions d'euros "en réparation de ses préjudices matériel et moral" et l'a condamnée à verser à chacun des deux fils de M. Wildenstein et à la veuve d'un troisième fils décédé la somme de 50.000 euros au titre des dommages et intérêts.

La cour a estimé que Sylvia Roth, qui avait déjà perçu en 2004 une provision de 15 millions d'euros et bénéficie d'une rente annuelle de 400.000 euros, avait mené une "stratégie procédurale destinée à déstabiliser ses adversaires", accompagnée d'un "battage médiatique" ayant pour but de la présenter "comme une victime".

Mme Roth est par ailleurs condamnée à verser aux deux fils et à la veuve du troisième fils une somme de 25.000 euros de dommages et intérêts dans le cadre d'une autre procédure.

Son avocate, Me Claude Dumont-Beghi, a indiqué à l'AFP qu'elle allait former un pourvoi en cassation et déposer plusieurs plaintes pénales. Le parquet de Paris avait déjà ouvert en juillet 2009 une enquête préliminaire pour "abus de confiance" à la suite d'une plainte de Mme Roth.


Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article