Ledoux Fernand

Publié le par Mémoires de Guerre

Fernand Ledoux est un acteur français d'origine belge, né à Tirlemont, en Belgique, le 24 janvier 1897, mort à Villerville (Calvados), le 21 septembre 1993. 

Ledoux Fernand

Jeunesse

D'origine belge, engagé volontaire durant la guerre de 1914, délaissant une vocation religieuse, il aborde le théâtre en amateur. En 1919, il entre au Conservatoire de Paris, dans la classe de Raphaël Duflos, et remporte un deuxième prix de Comédie en 1921. Il suit alors Madeleine Roch en tournée et est appelé à la Comédie-Française pour jouer les grandes « utilités ».

Carrière

Fernand Ledoux débute dans La Robe rouge de Brieux et pendant plus de dix ans cumule les rôles secondaires. Il accède au sociétariat en 1931 et joue dès lors des rôles plus importants, notamment ceux de Léon Bernard (il lui succède dans Monsieur Lepic de Poil de Carotte de Jules Renard). Dans le répertoire classique, il joue les Géronte de Molière et de Regnard, les barbons de Molière et de Beaumarchais, Monsieur Orgon du Jeu de l'amour et du hasard, Polonius dans Hamlet, Valentin dans La Belle Marinière de Marcel Achard... Avec l'arrivée d’Édouard Bourdet à la tête de la Comédie-Française et l'avènement des metteurs en scène du Cartel, cet acteur essentiellement « moderne », au talent fait de simplicité, d'autorité et de naturel, s'impose dans les personnages contemporains de Pirandello (Ponza dans Chacun sa vérité), Mauriac (Blaise Couture dans Asmodée) et Claudel (Toussaint Turelure dans L'Otage). Membre du Comité de lecture et du Comité d'administration, il est, sous l'administration Bourdet, l'un des éléments importants de la troupe.

En 1942, il fait valoir ses droits à la retraite et se consacre au cinéma. Il revient en 1950 à la Comédie-Française en tant que pensionnaire à statut spécial. De 1950 à 1954, il fait quelques créations saisissantes, qu'il s'agisse du Père des Six Personnages en quête d'auteur de Pirandello, de Sganarelle dans Dom Juan, avec Jean Debucourt et, en 1951, d'un Tartuffe important qu'il met en scène et interprète. Lorsqu'il quitte à nouveau la Comédie-Française, c'est pour continuer sa carrière sur d'autres scènes : Volpone au théâtre Marigny et, entre autres, La Locomotive d'André Roussin, avec Elvire Popesco au théâtre de l'Œuvre, Le Repos du septième jour de Paul Claudel, etc. Après Boubouroche et Tartuffe, à la Comédie-Française, il a fait aussi, sur les boulevards, des mises en scène parmi lesquelles L’Heure éblouissante d'Henri Jeanson, L'Ennemi de Julien Green, etc.

Il est professeur au Conservatoire, de 1958 à 1967, et forme des élèves tels que Michel Duchaussoy et Claude Giraud. Si sa carrière théâtrale compte près de 800 rôles, sa carrière cinématographique totalise près de 200 films. Il commence à tourner dès l'époque du cinéma muet. En 1934/35, il est appelé à Hollywood pour un film avec Maurice Chevalier. En 1938, c'est La Bête humaine de Jean Renoir, puis Remorques de Jean Grémillon et surtout, pendant la guerre, Les Visiteurs du soir de Marcel Carné, Goupi mains rouges de Jacques Becker, Premier Bal et Sortilèges de Christian Jaque. Il est impossible de citer tous les films qu'il a tournés ; rappelons le charmant Papa, maman, la bonne et moi, Till l'Espiègle, Les Misérables... Dans la version des Misérables de Jean-Paul Le Chanois (1958), Fernand Ledoux incarnait Monseigneur Myriel ; dans la version de Robert Hossein (1982), il est l'irascible Monsieur Gillenormand. À la télévision, parmi de nombreuses dramatiques, il convient de citer Les Célibataires d'après Montherlant, Chatterton de Vigny et Ursule Mirouët, d'après Balzac. Homme de théâtre complet, Fernand Ledoux donne l'exemple d'une carrière aussi riche qu'éclectique, soutenue par une ferme conviction humaniste.

Vie privée

Fernand Ledoux se marie le 23 juin 1931 avec Fernande Thabuy, morte en 1997, avec laquelle il a quatre enfants : Claude, Françoise, Thierry et Jacques. Grand amateur de la côte normande, qu'il aimait peindre, il vécut à Pennedepie, puis à Villerville où il est mort à 96 ans. Il repose dans cette ville. 

Ledoux Fernand

Filmographie

Théâtre

Carrière à la Comédie-Française

Entrée à la Comédie-Française en 1921 - Sociétaire de 1931 à 1942, réengagé pensionnaire de 1950 à 1954 - 383e sociétaire

  • 1920 : Le Repas du lion de François de Curel, Comédie-Française : un monsieur
  • 1920 : La Mort enchaînée de Maurice Magre, Comédie-Française
  • 1920 : Les Effrontés d'Émile Augier, Comédie-Française : le général
  • 1920 : Les Deux Écoles d'Alfred Capus, Comédie-Française : un domestique
  • 1920 : Barberine d'Alfred de Musset, mise en scène Émile Fabre, Comédie-Française : le chancelier
  • 1921 : Le Sicilien ou l'Amour peintre de Molière, mise en scène Georges Berr, Comédie-Française
  • 1921 : Un ennemi du peuple de Henrik Ibsen, Comédie-Française : l'armateur
  • 1921 : Les Fâcheux de Molière, Comédie-Française : un fâcheux
  • 1922 : On ne badine pas avec l'amour d'Alfred de Musset
  • 1922 : Ésope de Théodore de Banville, Comédie-Française : Dorion
  • 1922 : Le Paon de Francis de Croisset, Comédie-Française : Patu
  • 1922 : Les Fourberies de Scapin de Molière : Carle
  • 1922 : Marion Delorme de Victor Hugo, Comédie-Française : le Scaramouche ; le premier ouvrier ; le Cardinal
  • 1922 : L'Amour veille de Gaston Arman de Caillavet et Robert de Flers, Comédie-Française : Germain
  • 1922 : Le Chevalier de Colomb de François Porché, Comédie-Française : Gaspard
  • 1923 : Rome vaincue d'Alexandre Parodi, Comédie-Française : Festus
  • 1923 : Le Carnaval des enfants de Saint-Georges de Bouhélier, Comédie-Française : le garçon boucher
  • 1923 : Les Deux Trouvailles de Gallus de Victor Hugo, Comédie-Française : Nantais
  • 1923 : Un homme en marche de Henry Marx, Comédie-Française : Soran
  • 1923 : La Veille du bonheur de François de Nion et Georges de Buysieulx, Comédie-Française : le maître d'hôtel
  • 1923 : Florise de Théodore de Banville, Comédie-Française : Sylvain
  • 1923 : La Mégère apprivoisée de William Shakespeare, Comédie-Française : le tailleur
  • 1923 : Oreste de René Berton d'après Iphigénie en Tauride d'Euripide, Comédie-Française : Boukolos
  • 1923 : Jean de La Fontaine ou Le Distrait volontaire de Louis Geandreau et Léon Guillot de Saix, Comédie-Française
  • 1923 : Poliche de Henry Bataille, Comédie-Française : François
  • 1924 : Bérénice de Jean Racine : Rutile (3 fois de 1924 à 1926)
  • 1924 : Les Trois Sultanes de Charles-Simon Favart, Comédie-Française : un muet
  • 1924 : Les Fourberies de Scapin de Molière, mise en scène Charles Granval  : Carle
  • 1924 : La Bonne Mère de Chevalier de Florian, Comédie-Française : le valet de ferme
  • 1924 : Molière et son ombre de Jacques Richepin, Comédie-Française
  • 1924 : La Dépositaire d'Edmond Sée, Comédie-Française au Théâtre de l'Odéon : Roudier
  • 1924 : Œdipe à Colone de Sophocle, Comédie-Française : un habitant de Colone
  • 1924 : La Reprise de Maurice Donnay, Comédie-Française : Raymond
  • 1925 : Le Bourgeois gentilhomme de Molière : le maître tailleur
  • 1925 : Bettine d'Alfred de Musset, Comédie-Française : Calabre
  • 1925 : Les Corbeaux d'Henry Becque, Comédie-Française : Auguste
  • 1925 : Fantasio d'Alfred de Musset, Comédie-Française
  • 1925 : Maître Favilla de Jules Truffier d'après George Sand, Comédie-Française : Keller
  • 1925 : Dupont et Durand d'Alfred de Musset, Comédie-Française
  • 1926 : Samson de Henry Bernstein
  • 1926 : Chatterton d'Alfred de Vigny : John Bell
  • 1926 : Le Secret de Polichinelle de Pierre Wolff, mise en scène Charles Granval : Jean
  • 1926 : Vieille renommée d'Alfred Athis : Journot
  • 1926 : La Carcasse de Denys Amiel et André Obey : Boitel
  • 1926 : Les Compères du roi Louis de Paul Fort : Simon Badelorge
  • 1926 : Alkestis (Alceste) de Georges Rivollet d'après Euripide : un esclave
  • 1929 : Le Marchand de Paris d'Edmond Fleg, Comédie-Française : Simon
  • 1929 : La Belle Marinière de Marcel Achard, Comédie-Française : Valentin
  • 1930 : Le Carrosse du Saint-Sacrement de Prosper Mérimée, mise en scène Émile Fabre, Comédie-Française
  • 1930 : Les Trois Henry d'André Lang, mise en scène Émile Fabre, Comédie-Française : Portail
  • 1930 : Moi d'Eugène Labiche et Édouard Martin, mise en scène Charles Granval, Comédie-Française
  • 1931 : La Belle Aventure de Gaston Arman de Caillavet, Robert de Flers et Étienne Rey, Comédie-Française : Fouques
  • 1932 : La Navette d'Henry Becque, mise en scène Émile Fabre, Comédie-Française : Alfred
  • 1932 : L'Âge du fer de Denys Amiel, Comédie-Française : Constant Biret
  • 1933 : La Tragédie de Coriolan de William Shakespeare, mise en scène Émile Fabre, Comédie-Française : un citoyen
  • 1934 : La Couronne de carton de Jean Sarment, Comédie-Française
  • 1934 : L'Otage de Paul Claudel, mise en scène Émile Fabre : le baron Toussain Turelure
  • 1934 : Martine de Jean-Jacques Bernard, mise en scène Émile Fabre, Comédie-Française : Alfred
  • 1936 : Hedda Gabler d'Henrik Ibsen, mise en scène Lugné-Poe, Comédie-Française : George Tesman
  • 1936 : Le Voyage à Biarritz de Jean Sarment, mise en scène de l'auteur, Comédie-Française : Philibert le mécanicien
  • 1936 : L'Âne de Buridan de Gaston Arman de Caillavet, Robert de Flers, mise en scène Pierre Bertin, Comédie-Française
  • 1936 : La Rabouilleuse d'Émile Fabre d'après Honoré de Balzac, mise en scène Émile Fabre, Comédie-Française : Commandant Mignonnet
  • 1937 : Les affaires sont les affaires d'Octave Mirbeau, mise en scène Fernand Ledoux, Comédie-Française : Isidore Lechat
  • 1937 : Chacun sa vérité de Luigi Pirandello, mise en scène Charles Dullin, Comédie-Française : Ponza
  • 1957 : Le Légataire universel de Jean-François Regnard, mise en scène Pierre Dux : Géronte
  • 1937 : Boubouroche de Georges Courteline, mise en scène Fernand Ledoux, Comédie-Française
  • 1937 : Le Vieil Homme de Georges de Porto-Riche, mise en scène Édouard Bourdet, Comédie-Française
  • 1937 : Asmodée de François Mauriac, mise en scène Jacques Copeau, Comédie-Française : Blaise Couture
  • 1938 : L'Anglais tel qu'on le parle de Tristan Bernard, Comédie-Française
  • 1938 : Le Bourgeois gentilhomme de Molière, mise en scène Denis d'Inès, Comédie-Française : le maître d'armes
  • 1938 : Le Fanal de Gabriel Marcel, mise en scène Pierre Dux, Comédie-Française : Antonin Chavière
  • 1938 : Ruy Blas de Victor Hugo, mise en scène Pierre Dux, Comédie-Française
  • 1938 : Les Folies amoureuses de Jean-François Regnard, mise en scène Fernand Ledoux, Comédie-Française
  • 1938 : Cantique des cantiques de Jean Giraudoux, mise en scène Louis Jouvet, Comédie-Française
  • 1938 : Hedda Gabler d'Henrik Ibsen, mise en scène Lugné-Poe, Comédie-Française
  • 1938 : Le Médecin volant de Molière, mise en scène Fernand Ledoux, Comédie-Française
  • 1938 : Le Testament du père Leleu de Roger Martin du Gard, Comédie-Française : le père Leleu
  • 1938 : Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand, mise en scène Pierre Dux, Comédie-Française : Carbon de Castel-Jaloux
  • 1939 : Le Mariage de Figaro de Beaumarchais, mise en scène Charles Dullin, Comédie-Française : Bridoison
  • 1939 : La Belle Aventure de Gaston Arman de Caillavet, Robert de Flers et Étienne Rey, Comédie-Française : Fouques
  • 1940 : On ne badine pas avec l'amour d'Alfred de Musset, mise en scène Pierre Bertin, Comédie-Française : Maître Blazius
  • 1940 : Vingt-neuf degrés à l'ombre d'Eugène Labiche, mise en scène André Brunot, Comédie-Française : Piget
  • 1940 : Le Mariage forcé de Molière, mise en scène Fernand Ledoux, Comédie-Française : Marphurius
  • 1940 : L'Âne de Buridan de Gaston Arman de Caillavet, Robert de Flers, mise en scène Pierre Bertin, Comédie-Française
  • 1940 : La Nuit des rois de William Shakespeare, mise en scène Jacques Copeau, Comédie-Française
  • 1941 : Noé d'André Obey, mise en scène Pierre Bertin, Comédie-Française
  • 1941 : Feu la mère de Madame de Georges Feydeau, mise en scène Fernand Ledoux, Comédie-Française
  • 1951 : Chacun sa vérité de Luigi Pirandello, mise en scène Julien Bertheau, Comédie-Française
  • 1951 : Le Dindon de Georges Feydeau, mise en scène Jean Meyer, Comédie-Française : Gérôme
  • 1951 : Tartuffe ou l'imposteur de Molière, mise en scène Fernand Ledoux, Comédie-Française
  • 1951 : Le Mariage de Figaro de Beaumarchais, mise en scène Jean Meyer, Comédie-Française : Brid'Oison
  • 1952 : Six personnages en quête d'auteur de Luigi Pirandello, mise en scène Julien Bertheau, Comédie-Française
  • 1952 : Dom Juan de Molière, mise en scène Jean Meyer, Comédie-Française : Sganarelle
  • 1953 : Monsieur Le Trouhadec saisi par la débauche de Jules Romains, mise en scène Jean Meyer, Comédie-Française : Charles-Auguste Josselin
  • 1953 : Asmodée de François Mauriac, mise en scène Jacques Copeau, Comédie-Française

Hors Comédie-Française

  • 1947 : Asmodée de François Mauriac, mise en scène Fernand Ledoux, Centre dramatique de l'Est Colmar, CDE dirigé par André Clavé
  • 1947 : L'Anglais tel qu'on le parle de Tristan Bernard, mise en scène de Fernand Ledoux, Centre dramatique de l'Est Colmar, CDE dirigé par André Clavé
  • 1947 : Tartuffe de Molière, mise en scène de Fernand Ledoux, au Centre dramatique de l'Est Colmar, CDE dirigé par André Clavé
  • 1948 : L'Anglais tel qu'on le parle de Tristan Bernard, mise en scène André Clavé, Centre dramatique de l'Est Colmar, CDE dirigé par André Clavé
  • 1948 : Tartuffe de Molière, mise en scène André Clavé, Centre dramatique de l'Est Colmar , CDE dirigé par André Clavé
  • 1949 : Le Légataire universel de Jean-François Regnard, mise en scène Georges Douking, théâtre des Célestins
  • 1949 : Le Pain dur de Paul Claudel, mise en scène André Barsacq, théâtre des Célestins
  • 1951 : Jedermann de Hugo von Hofmannsthal, mise en scène Charles Gantillon, parvis de la cathédrale Saint-Jean Lyon
  • 1955 : Volpone de Jules Romains et Stefan Zweig d’après Ben Jonson, mise en scène Jean-Louis Barrault, théâtre Marigny : Volpone
  • 1955 : La Cerisaie d'Anton Tchekhov, mise en scène Jean-Louis Barrault, théâtre des Célestins
  • 1958 : Les 3 Coups de minuit d'André Obey, mise en scène Pierre Dux, théâtre de l'Œuvre : Bradshaw
  • 1959 : Les Séquestrés d'Altona de Jean-Paul Sartre, mise en scène François Darbon, théâtre de la Renaissance : le père
  • 1960 : La Collection Dressen de Harry Kurnitz, adaptation Marc-Gilbert Sauvajon, mise en scène Fernand Ledoux, Théâtre des Célestins
  • 1965 : Le Repos du septième jour de Paul Claudel, mise en scène Pierre Franck, Théâtre de l'Œuvre : l'Empereur
  • 1967 : La Locomotive d'André Roussin, mise en scène de l'auteur, Théâtre Marigny : Kostia
  • 1968 : Le Père de Mademoiselle de Roger-Ferdinand, mise en scène Fernand Ledoux, tournée : Marinier
  • 1970 : Tartuffe de Molière, mise en scène Fernand Ledoux : Tartuffe
  • 1971 : L'Avare de Molière, mise en scène Fernand Ledoux, tournée : Harpagon
  • 1973 : Les Femmes savantes de Molière, mise en scène Michel Debane, Festival d'Amboise
  • 1974 : Coriolan de William Shakespeare, mise en scène Jean Meyer, Festival de Lyon : Menenius Agrippa
  • 1975 : L'Arlésienne d'Alphonse Daudet, mise en scène Fernand Ledoux, Festival de Sarlat : Balthazar
  • 1975 : Les Misérables de Paul Achard d'après Victor Hugo, mise en scène Jean Meyer, Théâtre de l'Agora Évry : Gillenormand
  • 1976 : Les Misérables de Paul Achard d'après Victor Hugo, mise en scène Jean Meyer, Théâtre des Célestins : Gillenormand

Metteur en scène

  • 1937 : Boubouroche de Georges Courteline, Comédie-Française
  • 1937 : Les affaires sont les affaires d'Octave Mirbeau, Comédie-Française
  • 1938 : Les Folies amoureuses de Jean-François Regnard, Comédie-Française
  • 1938 : Le Médecin volant de Molière, Comédie-Française
  • 1941 : Feu la mère de Madame de Georges Feydeau, Comédie-Française
  • 1946 : Un homme sans amour de Paul Vialar, Théâtre de l'Apollo
  • 1947 : Asmodée de François Mauriac, Centre dramatique de l'Est, CDE dirigé par André Clavé
  • 1947 : L'Anglais tel qu'on le parle de Tristan Bernard, mise en scène de Fernand Ledoux, Centre dramatique de l'Est Colmar, CDE dirigé par André Clavé
  • 1947 : Tartuffe de Molière, mise en scène de Fernand Ledoux, au Centre dramatique de l'Est Colmar, CDE dirigé par André Clavé
  • 1951 : Tartuffe de Molière, Comédie-Française
  • 1951 : Le Misanthrope de Molière, Comédie-Française
  • 1952 : Le Père de Mademoiselle de Roger-Ferdinand, Théâtre des Variétés
  • 1953 : L'Heure éblouissante d'Anna Bonacci, Théâtre Antoine
  • 1953 : Frère Jacques d'André Gillois, Théâtre des Variétés
  • 1954 : L'Ennemi de Julien Green, Théâtre des Bouffes-Parisiens
  • 1954 : L'Homme qui était venu pour diner de George S. Kaufman & Moss. Hart, Théâtre Antoine
  • 1955 : Les Petites Têtes de Max Régnier, Théâtre Michel
  • 1960 : Hamlet de William Shakespeare, Festival d'Alsace
  • 1960 : La Collection Dressen de Harry Kurnitz, adaptation Marc-Gilbert Sauvajon, Théâtre des Célestins
  • 1968 : Le Père de Mademoiselle de Roger-Ferdinand, tournée
  • 1970 : Tartuffe de Molière
  • 1975 : L'Arlésienne d'Alphonse Daudet, Festival de Sarlat

Télévision

  • 1950 : Le Malade imaginaire de Bernard Hecht (téléfilm) : Argan
  • 1962 : Les Célibataires de Jean Prat (téléfilm) : Elie de Coëtquidan
  • 1966 et 1968 : Au théâtre ce soir (série télévisée) : Kostia / Marinier
  • 1966 : Au théâtre ce soir : Le Père de Mademoiselle de Roger-Ferdinand, mise en scène Fernand Ledoux, réalisation Georges Folgoas, Théâtre Marigny
  • 1967 : La Route d'un homme (téléfilm) : le narrateur (voix)
  • 1968 : Au théâtre ce soir : La Locomotive d'André Roussin, mise en scène de l'auteur, réalisation Pierre Sabbagh, théâtre Marigny
  • 1968 : L'Orgue fantastique de Jacques Trébouta puis Robert Valey (téléfilm) : Hartmann
  • 1973 : La Barque sans pêcheur (série télévisée) : le monsieur en noir
  • 1975 : Le Père Amable de Claude Santelli (téléfilm) : Amable
  • 1977 : Attention chien méchant de Roland-Bernard (téléfilm)
  • 1978 : Le Devoir de français de Jean-Pierre Blanc (téléfilm)
  • 1981 : Ursule Mirouët de Marcel Cravenne (téléfilm) : docteur Mignoret
  • 1982 : Jules et Juju de Yves Ellena (téléfilm) : Jules
  • 1984 : L'Héritage de Maurice Failevic (téléfilm) : le vieux paysan vigneron

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article