Les enfants parfaits du régime nazi

Publié le par L'Express

JournalL'Express publié le 14/03/2012 à 08h00

Les nazis tentèrent d'élever des enfants parfaits, à l'image de leurs fantasmes et de leur idéologie eugéniste. Le journaliste Boris Thiolay lève le voile sur ces bambins oubliés.

LebensbornUne monstruosité sans monstres, telle est l'aventure des Lebensborn (fontaines de vie, en vieil allemand), maternités de l'horreur en réalité. Les SS tentèrent d'y élever les premiers blondinets de la race supérieure, avant-garde du "Reich pour mille ans", et ce projet, suivi au plus près par Himmler, jeta dans la vie de nombreux innocents. Tragique berceau ! Le rose pour les filles, le bleu pour les garçons, mais pour ces enfants-là, le vert-de-gris.

Boris Thiolay, journaliste au service enquêtes de L'Express, a retrouvé plusieurs d'entre eux, nés dans deux Lebensborn installés en France et en Belgique. Un mécanicien diéséliste, un cantonnier, une religieuse... Des parcours souvent chaotiques, des identités toujours cabossées. Quand les secours les prennent en charge, en 1945, ces "enfants parfaits" forment un troupeau de bambins traumatisés et attardés qui, à l'âge de 4 ans, ne parlent pas encore. Et parmi eux, ironie et miracle, un bébé juif... Pourquoi les avons-nous si longtemps oubliés ?


Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article