Les sentinelles

Publié le par Roger Cousin

JournalLe Nouvel Observateur publié le 04/12/2009 à 16:30 par Pascal Chapuis

Roman fascinant, dominé par une triple et douloureuse problématique. Qui savait quoi ? Ceux qui ne disent mot consentent-ils ? Le monde est-il prêt à croire l'incroyable - ou l'effroyable ?

Les sentinellesLivre-chorale où se mêlent astucieusement des figures  de l'histoire et des personnages inventés. L'un, diplomate, Patrice Orvieto, idéaliste et ambitieux, qui va se heurter aux implacables réalités politiques ; son frère, Sergio, son total contraire ; Françoise, l'épouse d'un responsable du M16 anglais, agent double travaillant pour les Soviétiques.

On croise également Kurt Gerstein, Ian Karski, résistant polonais qui a assisté au génocide à Belzec, Samuel Zyghelboïm, témoin impuissant des horreurs dans le ghetto de Varsovie, Eichmann, le nazi qui planifia et organisa l'Holocauste, Von Braun, qui utilisait les déportés comme des esclaves dans les usines d'armement et qui saura négocier sa vie avec les Américains en livrant ses archives (il deviendra plus tard l'un des scientifiques qui enverront les premiers hommes sur la lune en 1969).

Bien sûr, on voit défiler, pour le meilleur et le pire, Churchill, de Gaulle, Hitler, Roosevelt, leurs dilemmes, leurs choix, leur silence face à l'horreur. Tous demeurent, de façon terrible et peu héroïque, des sentinelles au sens où ils détiennent un secret - et le gardent.

Roman embrassant un demi-siècle où tous les faits et les propos historiques sont véridiques, presque aussi passionnant que terrifiant et qui met l'homme face à ses responsabilités devant l'horreur de la Shoah, devant le combat de ceux qui savent et qui luttent sans merci pour être entendus à défaut d'être crus. Livre fascinant et admirable, fi de l'horreur du propos, où chaque personnage présenté dans sa complexité interdit les jugements trop rapidement définitifs.

Livre d'histoire au travers de ces sentinelles, témoins, acteurs, victimes, complices, combattants, résistants. Un livre terrible mais ô combien nécessaire. Le premier pas sur la lune, grand rêve de notre siècle, ce petit pas ne nous empêchera plus désormais de faire un bond en arrière. Nous en connaissons la sinistre origine.

« Les sentinelles » de Bruno Tessarech Grasset, 384 p., 19 €


Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article