Lézat-sur-Lèze. Pour ne pas oublier

Publié le par La Dépêche

La Dépêchepublié le 11/05/2013 à 03h49

La municipalité avait donné rendez-vous aux habitants qui ont répondu présent pour la 68e commémoration du 8-Mai sur la place de la Mairie.



Moment de recueillement

Moment de recueillement émouvant devant la maison natale de «Forain» François Verdier

 

Après un dépôt de gerbe au monument aux morts, tout le monde est allé se recueillir devant la maison natale de François Verdier, en présence de sa fille, qui a déposé un bouquet de fleurs en l'honneur de son papa. Issu de la bonne bourgeoisie toulousaine, François Verdier dirigeait une entreprise de machines agricoles. Il refusa l'occupation allemande et alla rejoindre le groupe de résistants «Libération Sud». Il prend alors le pseudonyme de «Forain», chef régional des MUR pour la région toulousaine.

Il fut arrêté par la Gestapo le 13 décembre 1943. Il sera torturé, mutilé et devant son silence, il fut achevé d'une grenade dans la bouche le 27 janvier 1944 dans la forêt de Bouconne. Figure emblématique de la Résistance, «Forain» symbolise l'engagement absolu de tous les volontaires pour la défense de la République. Jean-Claude Courneil, maire, a notamment souligné dans son discours qu'il ne fallait pas oublier cette période de l'histoire de France.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article