Marcel Hordenneau informe les jeunes sur la Seconde Guerre

Publié le par Ouest France

Marcel Hordeneau, un Vendéen de 92 ans, parcourt, tout au long de l'année, les établissements scolaires pour témoigner de son passé de prisonnier dans les geôles nazies.

Marcel Hordeneau

Marcel Hordeneau

« Cette année, j'irai dans 17 collèges ou lycées, dans toute la Vendée », annonce cet homme infatigable, rencontré au collège Notre-Dame-de-Bourgenay, devant des élèves des classes de troisièmes. « En ce moment, on étudie la Seconde Guerre mondiale », précise Christophe Blanchard, professeur d'histoire.

Son souvenir le plus marquant de cette période de guerre : « Quand j'étais le 10 mai 1944 à Stargard, une ville de Pologne, devant deux juges et un procureur, qui ont demandé la peine de mort par décapitation... Heureusement, l'avocat commis d'office rappela que l'accusation de traître relevait d'un tribunal français, je fus donc condamné à trois ans de travaux forcés, mais le 30 avril 1945, j'ai rejoint les lignes américaines », se souvient Marcel Hordenneau.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article