Modot Gaston

Publié le par Roger Cousin

Gaston Modot est un acteur de cinéma français, né le 31 décembre 1887 à Paris, où il est décédé le 24 février 1970. inhumé a Paris 17e ( cimetière des batignolles div 11 ). 

Modot GastonModot Gaston

Fils d'un architecte, Gaston Modot s'intéressa à la peinture et fréquenta des artistes comme Picasso et Modigliani, mais aussi des écrivains (Blaise Cendrars). Après s'être essayé à la peinture, il a créé des décors de cinéma et de ce fait est devenu acteur. Dès 1909, il se consacra au cinéma et participa à l'aventure comique de la bande des « Pouittes », avec Jean Durand. Il joua dans les séries Onésime et Calino. Avec Joë Hamman, il tourna, en Camargue, des séries de western.

Après guerre, Gaston Modot s'intéressa davantage au cinéma intellectuel français. Il prit part aux projets de Louis Delluc, Germaine Dulac ou Abel Gance. En 1930, il est dans L'Âge d'or de Buñuel, puis enchaîne des rôles marquants : Fantômas de Paul Fejos, Sous les toits de Paris de René Clair, La Bandera de Julien Duvivier, Lucrèce Borgia d’Abel Gance. Il collabore beaucoup ensuite avec Jean Renoir : La Grande Illusion (1937), La Marseillaise, La vie est à nous (1937), La Règle du jeu (1939), French Cancan (1954). On le trouve aussi dans Pépé le Moko (Julien Duvivier), Casque d'or (Jacques Becker), Les Enfants du paradis (Marcel Carné), une filmographie impressionnante. Il avait gardé de son expérience d'acteur de cinéma muet une gestuelle très expressive.

 

Filmographie

  • L'Enfant du chercheur d'or (272m)
  • Sur le sentier de la guerre
  • Les Papas de Francine
  • L'Attaque d'un train (111m)
  • À travers la plaine
  • Amitié de cow-boy
  • Un drame sur une locomotive
  • Bornéo Bill
  • Les Chasseurs de fourrures
  • Le Fer à cheval
  • Reconnaissance d'indien (159m)
  • L'Amour du ranch
  • La Main coupée
  • Capture gênante
  • Le Diamant volé (222m)
  • Dans les airs (142m)
  • Le Pari de Lord Robert (253m)
  • L'Homme qui ressemble au président (130m)
  • Le Baptême de Calino
  • Jim Crow de Robert Péguy (281m)
  • Les Aventures d'un cow-boy à Paris (179m)
  • Vers l'immortalité (113m)
  • Le Rôle d'un œuf (126m)
  • Voisins gênants ou Méfiez-vous d'un voisin gênant
  • Les Amoureux de la caissière (150m)
  • La Lettre chargée ou La Lettre recommandée (159m)
  • Pendaison à Jefferson City (175m)
  • L'Opérateur tenace (165m) – l’opérateur
  • La Cure d'Anatole
  • Calino cocher (112m)
  • La Conquête de Don Juan – Don Juan
  • Le Suicidé malgré lui (132m)
  • En Camargue
  • Le Truc d'Anatole (200m)
  • Le Voyage de l'oncle Jules (120m)
  • Calino devient enragé
  • Un monsieur qui a la tête trop lourde (165m)
  • Calino chasse à courre ou Calino à la chasse de Roméo Bosetti (200m)
  • Calino architecte (103m)
  • Situation délicate d'un cambrioleur
  • Bébé pratique le jiu-jitsu de Louis Feuillade (124m) – le gardien de la paix
  • Qui perd gagne (190m)
  • Le Chemineau Rinkeur ou Rinkeur le chemineau (90m)
  • La Pommade aspirante
  • Mignonne (195m)
  • Va promener Azor (160m)
  • La Télémécanique (100m) – un garçon de café
  • Le Frère de lait (180m)
  • Cyprien est neurasthénique (177m) – Cyprien
  • Calino polygame ou Calino travaille par amour
  • Le Maillot à pointes d'acier (100m)
  • Calino médecin par amour (149m)
  • Calino fait l'omelette (137m)
  • Calino et ses pensionnaires (133m)
  • Non ! tu ne sortiras pas sans moi (107m)
  • L'Inoubliable Berceuse (114m) – le pianiste
  • Le Triomphe du lutteur (150m)
  • Carmen (206m)
  • Les Cheveux de l'aimée (148m)
  • Le Rembrandt de la rue Lepic (114m)
  • Le Dernier Mot (120m)
  • Calino inspecteur du travail
  • Le Mariage de miss Maud (170m)
  • Calino guide-interprète (136m)
  • Faust et Marguerite (200m) – Faust
  • Le Mariage de l'apothicaire
  • La Nostalgie de la purée (171m)
  • Calino membre du jury
  • Calino veut être cow-boy
  • La Trouvaille de Zigoto ou Zigoto et l'affaire du collier
  • Zigoto roman d'aventure policière
  • Calino s'endurcit la figure (123m) – un lutteur
  • Fauves et Bandits ou La Torpille aérienne (1005m), film tourné en 4 parties (La Torpille Arvieux, Le Train 13 bis, Les Fauves, La Poudre 108) – le dessinateur
  • La Prairie en feu ou Le Feu à la prairie (296m) – un indien
  • Ma tante fait de la peinture (135m)
  • Zigoto plombier d'occasion (122m)
  • Zigoto et l'affaire de la patte de bretelles et du bouton de culotte (196m)
  • Zigoto policier trouve une corde (98m)
  • Cent dollars mort ou vif ou La Chasse à l'homme (278m)
  • Onésime gentleman détective (233m) – le domestique chef de bande
  • Onésime a un duel à l'américaine (142m) – le témoin d'Onésime
  • Zigoto à la fête (125m)
  • Onésime écrit un roman d'amour (154m)
  • Oxford contre Martigues (110m) – un joueur
  • Onésime et l'éléphant détective (175m)
  • Sous la griffe (650m)
  • Dans la brousse (402m), de Louis Feuillade
  • Onésime et le nourrisson de la nourrice indigne ou Onésime et l'enfant perdu, Onésime et la nourrice (154m)
  • Onésime et le physicien ou Onésime et l'illusionniste, Onésime et le magicien (208m) – le magistrat
  • La Course à l'amour (159m)
  • Le Cadeau d'Onésime (135m) – un ouvrier boulanger
  • Le Cheval vertueux (104m)
  • Chauffeur par amour (280m) de Louis Feuillade
  • Calino père nourricier (162m)
  • Calino gardien de prison (139m)
  • Main de fer contre la bande aux gants blancs de Léonce Perret (742m) – un Apache
  • Le Révolver matrimonial (224m)
  • Onésime est trop timide (135m) – un invité à la noce
  • Le Railway de la mort ou La Course à la mort (446m) – un passager du train
  • La Calomnie punie ou La Calomnie pure (151m)
  • Calino dompteur par amour (134m)
  • Onésime aux enfers (166m) – Satan
  • Calino courtier en paratonnerre (99m) – un employé de bureau
  • Calino chef de gare (148m)
  • Zigoto promène ses amis (111m) – Jim Havard
  • Un bienfait n'est jamais perdu (198m)
  • Onésime horloger (150m) – un ouvrier maçon
  • Onésime et la grève des mineurs (182m)
  • Onésime contre Onésime (183m) – le client du restaurant
  • Zigoto gardien de grand magasin (150m)
  • La Fiancée du toréador (157m)
  • Onésime et la toilette de Mademoiselle Badinois (159m)
  • La Maison des lions (272m)
  • Onésime et l'étudiante ou Onésime et le chirurgien ( 186m) – l’aide chirurgien
  • Onésime et le chien bienfaisant (162m)
  • Calino épouse une féministe ou Calino épouse une suffragette (151m)
  • Zigoto et le château mystérieux (359m)
  • Zigoto et la locomotive (135m)
  • Calino et les brigands (173m)
  • Zigoto et le petit oiseau des îles (147m)
  • Zigoto et la blanchisseuse (231m)
  • L'Idylle d'Onésime (150m)
  • Zigoto a du cœur (162m)
  • Zigoto et le narcotique (214m)
  • Cœur ardent (200m) – un indien de la tribu rivale
  • Onésime, l'amour vous appelle (134m)
  • La Fausse Information (157m) – un duelliste
  • Zigoto et l'écuyère ou Zigoto et la cavalière (138m)
  • Zigoto en pleine lune de miel
  • Zigoto fait du skating
  • Les Aventures d'un petit homme (230m), réalisation anonyme
  • Onésime employé des postes (142m) – l’employé qui tamponne les lettres
  • Calino veut se faire renvoyer (154m)
  • La Mort qui frôle (790m) – Jim Black, un complice
  • Onésime garçon costumier (185m) – le fantôme de Napoléon
  • La Marche des rois de Louis Feuillade (1074m) – Fouché, le ministre de la police
  • Onésime débute au théâtre (211m) – un tragédien puis Gaston Latrouille, directeur de l'agence des voleurs diplômés
  • Onésime se marie, Calino aussi ou Onésime et les deux cortèges (165m) – Madame Onésime
  • Onésime et les diamants du rajah ou Onésime garçon de banque (235m) – le chef des voleurs
  • Calino sourcier – travesti en pianiste, un dîneur au restaurant et un agent de police
  • Onésime et le pas de l'ours (170m) – un membre de l’Académie
  • Onésime et le cœur du tzigane (131m) – le garçon de cuisine et un dîneur
  • Onésime et le beau voyage de noces (186m) – un invité
  • Onésime et la maison hantée
  • Onésime et l'œuvre d'art ou Onésime et la statue (184m) – un infirmier
  • Onésime et l'affaire du Tocquard-Palace (170m) – le voyageur timide
  • Onésime et Kiki
  • Onésime est myope ou La Myopie d'Onésime (225m) – le mari jaloux
  • Onésime en bonne fortune (270m) – un carabin
  • Onésime dresseur d'hommes et de chevaux (288m) – le rival d'Onésime
  • Onésime douanier (185m) – un douanier
  • Onésime champion de boxe (224m) – Hurricane Johnny
  • Onésime et la panthère de Calino (179m)
  • Onésime aime trop sa belle-mère (166m) – le concierge et un invité
  • Onésime aime les bêtes (150m) – le domestique des beaux-parents
  • Le Noël d'Onésime
  • Le Mal d'Onésime
  • Le Collier vivant ou La Mort qui rampe, Le Cow-boy millionnaire (818m) – Joe Durton, le bandit
  • La Disparition d'Onésime (187m) – M. Flaque, détective amateur
  • Prédictions pour 1914
  • Léonce cinématographe de Léonce Perret (289m)
  • Calino souffleur (162m) – un centurion romain
  • Calino prend le train du plaisir – un voyageur moustachu
  • Cent francs pour deux sous (281m), réalisation anonyme
  • Calino et son nouveau chien ou Calino achète un chien de garde (170m)
  • Calino et les deux candidats (135m)
  • Calino et le petit restaurant très bien (128m)
  • Calino et la voyante (137m) – un agent de police
  • Onésime, tu l'épouseras quand même (173m) – M. Crêpe agent matrimonial, organisateur de tombola
  • Onésime et son collègue (186m) – M. Pouitte, le collègue
  • Le Placier de demain (145m)
  • Onésime sur le sentier de la guerre ou Onésime peau rouge (344m) – Perno Gomez, le rival amoureux d'Onésime
  • Les Papiers du mort (817m)
  • Une triste aventure d'Onésime (190m)
  • La Mort du milliardaire (717m) – le joueur
  • Onésime et l'héritage de Calino (285m) – un malfrat
  • Onésime et la symphonie inachevée
  • Onésime se bat en duel
  • Onésime en promenade ou Onésime en balade (190m)
  • Le Jugement du fauve (716m), film tourné en 3 parties (Le Fou dans la ménagerie, Lequel ?, Le Jugement du fauve)
  • L'Aventure de Monsieur Smith (198m)
  • La Mariquita de Henri Fescourt, long métrage tourné en 4 parties (1978m) – un mineur au Cap
  • L’Orpheline
  • Les années passent
  • Au Cap à l'assaut de l'or
  • Revanche
  • Onésime gardien du foyer (180m)
  • Onésime sourcier
  • Le Mariage du frotteur (327m)
  • Onésime marchand de moutons
  • Les Lions dans la nuit (882m)
  • Le Système du docteur Bitume (102m) – le docteur Bitume
  • Onésime et son âne (175m) – un valet de chambre et un agent
  • Onésime et les titres
  • Onésime et le voisin gênant
  • Onésime et le policier
  • Les Somnambules de Louis Feuillade (884m) – le guitariste au restaurant
  • Onésime et le dromadaire ou Onésime et le chameau reconnaissant (243m) – le concierge
  • Onésime et le drame de famille (169m) – la fille à nattes
  • Onésime et le clubman ou Onésime suicidé malgré lui (349m) – un clubman
  • Le jockey est en retard (107m)
  • Onésime et l'infirmière
  • L'Enfant et le Chien (520m)
  • L'Enfant et la Bouteille (218m)
  • Les Doigts qui étranglent ou La Main mystérieuse
  • Onésime, si j'étais roi ou Onésime fleur de harem (298m)
  • Onésime fait des économies (204m) – un employé de bureau
  • La Pipe de Master Pouitte (148m) – Master Pouitte
  • Monsieur Pelche fait l'ouverture – Monsieur Pelche
  • Le Vœu d'Onésime (252m) – un porteur de malles
  • Onésime et le lâche anonyme ou Onésime et la lettre anonyme (278m)
  • Oscar, Calino et la panthère – un cambrioleur
  • Onésime et le pélican (234m) – le voleur dresseur de pélican
  • Onésime fait des crèpes
  • 1915 : Ceux de la terre (1160m) de Jean Durand
  • 1915 : Les Poilus de la neuvième de G. Rémond, film tourné en 4 parties (1320m) – Jolivet, dit « La Voltige »
  • 1916 : L'Épave de Maurice Mariaud, film tourné en deux parties (800m) – Herbert Slutzel
  • 1916 : La Danseuse voilée de Maurice Mariaud, film tourné en 4 parties (1275m) – Pépé
  • 1917 : Ginette (1300m) de René Le Somptier
  • 1917 : L'Âme de Pierre (1300m) de Charles Burguet
  • 1917 : Mater Dolorosa (1490m) d’Abel Gance – un domestique
  • 1917 : La Zone de la mort (3000m) d’Abel Gance
  • 1917 : Le Comte de Monte-Cristo de Henri Pouctal, film tourné en 8 époques de 1914 à 1917 – Bertuccio
  • Edmond Dantès (1165m)
  • Le Trésor de Monte-Cristo (1485m)
  • Le Philanthrope (1145m)
  • Sindbab le marin (1010m)
  • La Conquête de Paris (1150m)
  • Les Trois Vengeances (1150m)
  • Les Derniers Exploits de Caderousse (1220m)
  • Châtiments (875m)
  • 1918 : Onésime assassine de Jean Durand
  • 1918 : Onésime maître chez lui (550m) de Jean Durand
  • 1918 : Elle (1450m) de Henri Vorins – Tonio
  • 1918 : L'Extraordinaire Aventure d'Onésime (450m), réalisation anonyme
  • 1918 : Serpentin et son modèle de Jean Durand
  • 1918 : L'Inutile Précaution (550m) d’Ernest Bourbon
  • 1918 : Numéro 1313, série 9 (549m) d’Ernest Bourbon
  • 1918 : Onésime et le billet de mille (450m) d’Ernest Bourbon
  • 1918 : Impéria de Jean Durand
  • 1919 : La Sultane de l'amour ou Les Mille et une Nuits de René Le Somptier et Charles Burguet, film tourné en deux époques (2400m) – Kadjar le redoutable
  • 1919 : La Fête espagnole (1671m) de Germaine Dulac – Réal, un amoureux de Soledad
  • 1919 : Un ours (1060m) de Charles Burguet – le bûcheron, dit « l’ours » (G. Modot est également le scénariste)
  • 1920 : Serpentin au harem de Jean Durand
  • 1920 : Serpentin cœur de lion de Jean Durand
  • 1920 : Serpentin le bonheur est chez toi de Jean Durand
  • 1920 : Serpentin manucure de Jean Durand
  • 1920 : Serpentin et les contrebandiers de Jean Durand
  • 1920 : Serpentin reporter de Jean Durand
  • 1920 : Le Chevalier de Gaby (1470m) de Charles Burguet – Gaston Mériel (G. Modot est également le scénariste)
  • 1920 : Marie la gaieté de Jean Durand
  • 1921 : Mathias Sandorf de Henri Fescourt, film tourné en 9 épisodes (2400m) – Carpena
  • 1921 : La Terre du diable de Luitz-Morat, film tourné en 2 épisodes (2705m) – Ascanio
  • 1921 : Fièvre ou La Boue (1000m) de Louis Delluc – Topinelli
  • 1921 : Marie chez les loups de Jean Durand
  • 1922 : Les Mystères de Paris de Charles Burguet, film tourné en 12 épisodes (12070m) – Martial
  • Le Tapis franc
  • La Ferme de Bouqueval
  • Les Justiciers
  • Le Ménage Pipelet
  • Les Suites d’un bal à l'ambassade
  • Misère
  • Le Martyre de Louise Morel
  • L’Étude de maître Ferrand
  • L’Île du ravageur
  • Le Maître d'école et la Chouette
  • Celle qui venge
  • Son altesse Fleur de Paris
  • 1922 : La Bouquetière des innocents (2000m) de Jacques Robert – Ravaillac, l'assassin de Henri IV
  • 1922 : Marie la femme au singe (1600m) de Jean Durand – un incendiaire
  • 1922 : Marie chez les fauves -1450m) de Jean Durand
  • 1922 : Le Sang d'Allah (1650m) de Luitz-Morat – Jack Heverley
  • 1922 : Au-delà de la mort ou Pour l'amour de son frère (Mas alla la muerte) de Benito Perojo – le docteur Belphégor
  • 1923 : Le Cousin Pons de Jacques Robert – Fraisier
  • 1923 : Petit hôtel à louer (1050m) de Pierre Colombier – Baptiste
  • 1923 : Néné de Jacques de Baroncelli – Jean Cuirassier
  • 1923 : La Mendiante de Sainte-Sulpice de Charles Burguet, film tourné en 2 épisodes (4000m) – Georges Depréty
  • 1923 : À l'horizon du sud ou L’Aventure (1800m) de Marco de Gastyne – Arahim, le chef de la tribu
  • 1924 : Au secours ! (1500m) d’Abel Gance
  • 1924 : Le Miracle des loups (3000m) de Raymond Bernard – le comte du Lau, seigneur de la suite de Charles Le Téméraire (une version sonorisée entièrement remaniée et remontée est sortie en 1930)
  • 1924 : Âme d'artiste de Germaine Dulac
  • 1925 : Veille d'armes (2400m) de Jacques de Baroncelli – le lieutenant Brambourg
  • 1925 : Naples au baiser de feu (1880m) de Serge Nadejdine, commencé par Jacques Robert – Pinatucchio, le mendiant
  • 1925 : Les Élus de la mer (2050m) de Gaston Roudès et Marcel Dumont – Pascal Lagadec
  • 1926 : La Châtelaine du Liban de Marco de Gastyne – O’Amed Saïd
  • 1926 : Carmen (3000m) de Jacques Feyder – Garcia, le borgne
  • 1926 : Face aux loups ou Fidélité de Jean Durand
  • 1927 : Mon cœur au ralenti de Marco de Gastyne – Chapinski
  • 1927 : La Merveilleuse Vie de Jeanne d'Arc, fille de Lorraine (4800m) de Marco de Gastyne – Lord Glasdall
  • 1927 : Le Chauffeur de mademoiselle de Henri Chomette – une participation
  • 1927 : Sous le ciel d'orient de Fred Leroy Granville et H.C Grantham Hayes – Ramon Vortez, alias Mahdi l'agitateur
  • 1928 : Sheherazade (Geheimnisse des Orients) (2600m) d’Alexandre Volkoff – le prince Hussein
  • 1928 : La Ville des milles joies (Die stadt der tausend Freuden) (2500m) de Carmine Gallone
  • 1929 : Monte Cristo de Henri Fescourt, film tourné en deux époques – Fernand de Morcef
  • 1929 : Liberté enchantée de Livio Pananelli
  • 1929 : Le Fantôme du bonheur (Phantome des Glücks) de Reinhold Schunzel – M. Dupont
  • 1929 : Le Monocle vert (Das grüne Monokel) de Rudolf Meinert – Mac Cornick
  • 1929 : Le Navire des hommes perdus (Das Schiff der verlorene Menschen) de Maurice Tourneur – Morain, le condamné
  • 1929 : Erzieher meiner tochter de Geza von Bolvary – le capitaine
  • 1930 : Conte cruel ou La Torture par l'espérance (moyen métrage) de Gaston Modot – l’homme emprisonné
  • 1930 : Ma fiancée de Chicago (Der Erzieher meiner Tochter) de Géza von Bolváry
  • 1930 : Freiheit in fesseln de Carl Heinz Wolff
  • 1930 : L'Âge d'or de Luis Buñuel – l’amant
  • 1930 : Sous les toits de Paris de René Clair – Fred, le dur
  • 1931 : Autour d'une enquête de Robert Siodmak et Henri Chomette – le commissaire Baumann
  • 1931 : L'Ensorcellement de Séville de Benito Perojo
  • 1931 : L'Opéra de quat'sous de G.W. Pabst – Peachum, le roi des mendiants
  • 1931 : Sous le casque de cuir d’Albert de Courville – le capitaine Simianoff
  • 1932 : Fantômas de Paul Fejos – Firmin
  • 1932 : Coup de feu à l'aube de Serge de Poligny – Sandegg
  • 1933 : Crainquebille de Jacques de Baroncelli – l’agent Matra
  • 1933 : La Mille et deuxième nuit d’Alexandre Volkoff – le sultan
  • 1932 : Pan ! Pan ! (moyen métrage) de Georges Lacombe – le maître d’armes
  • 1933 : Le Billet de mille de Marc Didier – le bookmaker
  • 1933 : Colomba de Jacques Séverac – Brando Savelli
  • 1933 : Plein aux as de Jacques Houssin – Rat de cave
  • 1933 : Quatorze Juillet de René Clair
  • 1933 : Quelqu'un a tué ou Le Château de la terreur, La Jeune Fille effrayée, Le Secret du vieux prieuré de Jack Forrester – Gilder
  • 1934 : L’Auberge du Petit-Dragon de Jean de Limur – l’impresario
  • 1934 : Crime d'amour (moyen métrage) de Roger Capellani
  • 1934 : Torture (moyen métrage) de Roger Capellani
  • 1934 : Les Chaînes (moyen métrage) de Jury Ronny
  • 1935 : La Bandera de Julien Duvivier – le soldat Muller
  • 1935 : Le Clown Bux de Jacques Natanson – Benson
  • 1935 : Les Gaietés de la finance de Jack Forrester – le chef des gangsters
  • 1935 : Lucrèce Borgia d’Abel Gance – Fracasas
  • 1935 : Le Mystère Imberger de Jacques Séverac – le domestique
  • 1935 : Taxi de minuit (moyen métrage) d’Albert Valentin – Jeff, l'impresario
  • 1935 : Espana léal en armas (court métrage documentaire) de Luis Buñuel – G. Modot assure le commentaire
  • 1936 : Le Chemin de Rio de Robert Siodmak – Alvarez
  • 1936 : Les Réprouvés de Jacques Séverac – le patron
  • 1937 : Pépé le Moko de Julien Duvivier – Jimmy
  • 1937 : La Grande Illusion de Jean Renoir – l’ingénieur
  • 1937 : La Marseillaise de Jean Renoir – un volontaire
  • 1937 : La vie est à nous de Jean Renoir – Philippe, le neveu des Lecoq
  • 1937 : Mademoiselle Docteur ou Salonique, nid d'espions de G.W. Pabst – le patron du café
  • 1937 : Le Temps des cerises de Jean-Paul Le Chanois – Gaston Ravaux
  • 1938 : Accord final d’I.R. Bay et Douglas Sirk – le policier
  • 1938 : L'Enfant de troupe ou Ceux de demain de Georges Pallu et Adelqui Millar
  • 1938 : Le Joueur d'échecs de Jean Dréville – le major Nicolaïeff
  • 1938 : La Maison du Maltais de Pierre Chenal – le soutier
  • 1938 : Le Récif de corail de Maurice Gleize – le colonel mexicain
  • 1939 : La Fin du jour de Julien Duvivier – le patron du bistrot
  • 1939 : La Règle du jeu de Jean Renoir – Édouard Schumacher, le garde chasse
  • 1940 : L'Irrésistible Rebelle ou Une idée à l'eau de Jean-Paul Le Chanois – le troisième scénariste
  • 1941 : Dernier Atout de Jacques Becker – Toni Amanito
  • 1941 : Montmartre-sur-Seine de Georges Lacombe – le maître d’hôtel
  • 1941 : Patrouille blanche de Christian Chamborant – Wong
  • 1941 : Nous les gosses de Louis Daquin – G. Modot est uniquement le co-scénariste du film
  • 1942 : À vos ordres Madame de Jean Boyer – le garçon d'étage
  • 1942 : Le Brigand gentilhomme d’Émile Couzinet – Torribio
  • 1943 : L’Homme de Londres de Henri Decoin – Teddy
  • 1944 : Le Bossu de Jean Delannoy – Vinto, le muet
  • 1944 : Les Enfants du paradis de Marcel Carné – G. Modot apparaît dans la première époque, Le Boulevard du crime, dans le rôle de l'aveugle Fil de soie
  • 1946 : Antoine et Antoinette de Jacques Becker – le caissier de la loterie
  • 1946 : Dernier Refuge de Marc Maurette – Marcel
  • 1946 : Leçon de conduite de Gilles Grangier – G. Modot est uniquement le co-scénariste du film
  • 1946 : Le silence est d'or de René Clair – Gustave, l'opérateur
  • 1947 : Le Cavalier de Croix Mort ou Une aventure de Vidocq de Lucien Ganier-Raymond – Augustin
  • 1947 : Éternel conflit de Georges Lampin – le bonimenteur
  • 1947 : Tournage de solidarité, court métrage documentaire de 6 min. de réalisation anonyme
  • 1948 : L'Armoire volante de Carlo Rim – un gangster
  • 1948 : L'École buissonnière de Jean-Paul Le Chanois – l’examinateur de Français
  • 1948 : Le Mystère de la chambre jaune de Henri Aisner – Arthur
  • 1948 : Le Point du jour de Louis Daquin – Tiberghien
  • 1948 : Kvarterets olycksfagel de Per G.Holmgren – G. Modot est uniquement co-scénariste du film
  • 1949 : La Beauté du diable de René Clair – le bohémien
  • 1949 : La Belle que voilà de Jean-Paul Le Chanois – le concierge
  • 1949 : Le Parfum de la dame en noir de Louis Daquin – Mathieu
  • 1949 : Rendez-vous de juillet de Jacques Becker – le professeur
  • 1951 : Casque d'or de Jacques Becker – Danard, le patron menuisier
  • 1951 : Monsieur Octave ou L’Escargot de Maurice Téboul, film jamais sorti en salle
  • 1951 : Victor de Claude Heymann – le patron du café
  • 1952 : La Môme vert-de-gris de Bernard Borderie – un inspecteur
  • 1952 : Ce coquin d'Anatole d’Émile Couzinet
  • 1954 : French Cancan de Jean Renoir – le valet de Danglard
  • 1954 : Papa, maman, la bonne et moi de Jean-Paul Le Chanois – le mendiant violoniste
  • 1955 : Cela s'appelle l'aurore de Luis Buñuel – Giuseppe
  • 1955 : Elena et les Hommes de Jean Renoir – le Romani
  • 1955 : Rencontre à Paris de Georges Lampin – le concierge du Temple
  • 1956 : Les Truands de Carlo Rim – Justin Benoit
  • 1957 : La Belle et le Tzigane de Jean Dréville et Marton Keleti
  • 1958 : Les Amants de Louis Malle – Coudray, le domestique
  • 1958 : Le Palais idéal (court métrage) d’Ado Kyrou – G. Modot assure le commentaire du film
  • 1959 : Le Testament du docteur Cordelier de Jean Renoir – Blaise, le jardinier de Cordelier
  • 1960 : Le Château du passé (court métrage) de Jean de Gastyne
  • 1961 : Les Menteurs d’Edmond T. Gréville – Carlotti-
  • 1962 : Le Diable et les Dix Commandements de Julien Duvivier – le grand-père dans le sketch Un seul Dieu tu adoreras
  • 1962 : L'Itinéraire marin de Jean Rollin

Télévision

  • 1955 : L'Ombre du cardinal de René Lucot
  • 1957 : L'Affaire Fualdès de Philippe Ducrest
  • 1964 : L'Amour médecin de Monique Chapelle
  • 1966 : La Quatre-vingt dix neuvième Minute de François Gir

 

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article