Moissac. La Libération commémorée en trois étapes symboliques

Publié le par La Dépêche - Baptiste Gay

La Dépêchepublié le 21/08/2013 à 03h49 par Baptiste Gay

hier, en fin de journée



Moissac rassemblement au monument aux morts

Rassemblement au monument aux morts, après le recueillement à Saint-Benoit

 

Comme le veut une tradition désormais bien établie à Moissac, la commémoration de la Libération de la commune, le 20 août 1944, a été effectuée, hier en fin de journée, en trois étapes par les élus locaux, les autorités civiles et militaires et les anciens combattants.

Les deux premiers arrêts furent consacrés à des dépôts de gerbe au pied des stèles dédiées à deux résistants moissagais, Manuel Cugat (28 ans, né à Moissac) et Wladislas Nowak (26 ans, né en Pologne), deux membres de la 12e compagnie de l’Armée Secrète (FFI) arrêtés par la Gestapo et lâchement assassinés par les Allemands à Montauban le 19 août 1944, juste avant que ces derniers ne quittent le Tarn-et-Garonne.

Cugat, Nowak, Loubradou.. les résistants moissagais ont payé un lourd tribut

Le dernier instant de recueillement fut, pour sa part, organisé devant le monument aux morts de la ville de Moissac où sont inscrits les 31 noms des victimes moissagaises du second conflit mondial.

Parmi ceux-ci, qu’il nous soit permis d’avoir, au lendemain du 69e anniversaire de la Libération de Moissac, une pensée pour Pierre Loubradou. Même si ce dernier ne prit pas part à la Libération, son rêve fut sûrement d’en être. Né en 1917 à Moissac, ce dernier faisait aussi partie de la 12e compagnie de l’armée Secrète de Tarn-et-Garonne au moment de son arrestation par la Gestapo le 13 novembre 1943 Il fut déporté à Buchenwald, par le convoi du 27 janvier 1944 au départ de Compiègne. Il fut ensuite transféré dans les camps de Dorch, puis Elrich. Il est mort après le 29 juillet 1944. Suite à l’évacuation du camp d’Elrich, une marche forcée de onze jours a conduit près de 3000 prisonniers à Gardelegen. Il n’y eut qu’une dizaine de survivants, fusillés ou brûlés vifs dans une grange (1).

(1) Les informations sur Pierre Loubradou ont été recueillies sur le site http://memorialmoissac.blogspot.fr, un site internet de très grande qualité qui recense toutes les victimes de guerre moissagaise.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article