Mort d'un co-fondateur du FN

Publié le par Paris Dépêches - Jennifer Declémy

JournalParis Dépêches publié le 11/04/2012 par Jennifer Declémy

En même temps que disparaît Raymond Aubrac, grande figure de la résistance française, est décédé dimanche dernier le co-fondateur du Front National, François Brigneau.

Brigneau FrancoisCe sont deux figures aux antipodes qui sont décédées cette semaine. Le jour où l'on apprend la mort de Raymond Aubrac survient également la nouvelle de celle d'Emmanuel Allot, dit François Brigneau, qui co-fonda, en 1972, le Front National, et qui est une figure emblématique de l'extrême-droite française.

Militant au parti collaborationniste de Déat durant l'Occupation, et membre de la Milice, François Brigneau fut emprisonné à la Libération à Fresnes, en compagnie de l'antisémité Robert Brasillach, qui exerça sur lui une grande influence. Libéré, il s'engage dans le journalisme, et durant la Guerre d'Algérie, il sera partie de la première équipe du journal Rivarol avant de partir à Minute.

En 1958, il entre avec Jean-Marie Le Pen au comité directeur du Front National pour l'Algérie Française et avec lui il fera campagne pour Jean-Louis Tixier Vignancourt en 1965. Il fonda en partie le FN en 1972 avant de s'en éloigner.

Plusieurs fois condamné pour antisémitisme il se fit remarquer en prenant la défense de Paul Touvier, ancien chef de la Milice à Lyon, et en attaquant Anne Sinclair dans les années 1990, "une marchande de soutiens-gorge sur TF1, juive à tendance.socialiste".


Publié dans Avis de décès

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article