Mort de Bérégovoy : sa fille Catherine témoigne

Publié le par RTL - Christian Panvert

RTLpublié le 01/05/2013 à 23h00 par Christian Panvert


TÉMOIGNAGE RTL - Le 1er mai 2013 marque le 20ème anniversaire de la disparition de Pierre Bérégovoy. 20 ans de rumeurs et de soupçons sur les circonstances de la mort de l'ancien Premier ministre, et avec à la clé de nombreux ouvrages remettant en cause la thèse du suicide. Sa fille, Catherine, n'a pourtant aucun doute.

Beregovoy Cottineau Catherine Catherine, la fille de Pierre Bérégovoy, a décidé de balayer mercredi toutes les hypothèses autres que le suicide. "Contrairement à ce que prétendent certains (...)... Mon père était très détendu le 30 avril au soir... Il donnait l'apparence d'être détendu, il était sous antidépresseurs depuis une semaine", a-t-elle expliqué au micro de Christian Panvert lors de la cérémonie d'hommage à Nevers à laquelle se sont rendus des proches de l'ex-Premier ministre ainsi que de nombreux Nivernais. "Tous les spécialistes, neuropsychiatres pourront vous le dire : le délai d'une semaine, c'est le délai qui permet de passer à l'acte", a-t-elle insisté.

Durant la commémoration, François Hollande a tenu à saluer l'action de cet "homme du peuple" qui avait voulu "mettre l'économie de marché au service de la justice et du progrès". "En ce jour dédié au souvenir, c'est la vie de Pierre Bérégovoy que je souhaite évoquer, plutôt que sa disparition", a-t-il déclaré.

Pierre Bérégovoy avait quitté Matignon suite à la déroute retentissante des socialistes aux législatives. Il s'est tiré une balle dans la tête un mois plus tard, le 1er mai 1993, le long d'un canal de la Nièvre.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article