Pour ne pas oublier l'horreur nazie

Publié le par Le Parisien

Le sujet lui tenait à cœur depuis longtemps. Laurent Delahousse présente ce soir, sur France 2, « Klaus Barbie, criminel nazi », documentaire dans le même style qu'« Un jour, un destin », sur l'ancien chef de la Gestapo de Lyon, responsable de l'arrestation et de la mort de Jean Moulin et de la déportation des enfants d'Izieu.

Pour ne pas oublier l'horreur nazie

« En 1983, alors que j'étais lycéen, j'avais vu à la télévision l'arrivée de Klaus Barbie en France, se souvient le journaliste. J'avais été marqué par le visage de cet homme aux cheveux blancs et je me demandais comment et pourquoi il avait pu rester en liberté aussi longtemps. » Une question qu'il a gardée en mémoire et à laquelle il répond par ce documentaire. Trois ans de travail ont été nécessaires pour raconter les quarante années de fuite du premier criminel contre l'humanité, jugé en France en 1987 et mort quatre ans plus tard d'un cancer, en prison.

« Il a été notamment difficile de retrouver des témoins qui n'avaient jamais parlé ou ne s'étaient pas exprimés depuis longtemps et qui démontrent bien que Barbie était un homme profondément violent, un tortionnaire, un criminel de guerre », souligne le présentateur. L'émission remonte le temps avec les récits des résistants Raymond Aubrac ou Simone Lagrange, torturés par Klaus Barbie, le chasseur de nazis Serge Klarsfeld qui a retrouvé sa trace. Elle rappelle que le journaliste Ladislas de Hoyos l'a débusqué en Bolivie ou encore que Robert Badinter a obtenu du président Mitterrand la procédure d'extradition pour son procès en France.

L'ancien garde des Sceaux révèle qu'il a découvert, à ce moment-là, la responsabilité de Klaus Barbie dans la déportation de son père. Des témoignages aussi historiques que didactiques. « Je voulais apporter des explications claires pour m'adresser au plus grand nombre, conclut Laurent Delahousse. J'espère qu'à cette heure les parents inciteront leurs enfants de 13 ou14 ans, qui étudient cette période en cours d'histoire, à regarder notre film. »

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article