Revers Georges

Publié le par Roger Cousin

Georges Marie Joseph Revers (1891-1974) était un officier de l’armée française, actif durant les Première et Seconde Guerre mondiale et la Guerre d’Indochine. Ingénieur des télécommunications il reste dans l'armée à l'issue de la Première Guerre mondiale. Sous Vichy il est chef d'état major de l'amiral Darlan. Il devient chef de l'ORA à l'automne 1943, succéant ainsi au général Verneau.

Durant la guerre d'Indochine, il est nommé chef d'état major de l'armée de terre. En 1949, à l'issue d'une inspection en Indochine, il rédige un rapport qui préconise notamment l'évacuation des places fortes de la Route coloniale 4, le développement d'une armée vietnamienne, l'éloignement de l'empereur Bao Dai ainsi que la concentration des pouvoirs civils et militaires sur une seule tête.

L'ébruitement de ce rapport jusqu'auprès de l'ennemi Vietminh, sera à l'origine de l'affaire très politique dite "affaire des généraux", qui aboutira pour lui et son ami Charles Mast à leur limogeage par le ministre de la défense René Pleven, en décembre 1949, puis à leur mise en retraite en juin 1950. En 1953, il est auditionné par la commission d'enquête sur le trafic des piastres qu'il avait dénoncé dans son rapport de 1949.


Publié dans Militaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article