Roumanie : les corps du couple Ceausescu exhumés pour vérifier leur identité

Publié le par Le Nouvel Observateur

Le Nouvel Observateurpublié le 21/07/2010 à 13h37

Des prélèvements pour des tests ADN vont être effectués à la demande de la famille.



Le couple Ceaucescu

Le couple Ceaucescu

 

Les corps de l'ancien dictateur roumain Nicolae Ceausescu et de sa femme Elena, exécutés il y a plus de 20 ans, ont été exhumés mercredi 21 juillet dans le cimetière de Ghencea à Bucarest, afin de permettre des tests d'ADN vérifiant leur identité.

Le gendre de l'ancien dictateur, Mircea Oprean, a déclaré avoir reconnu le manteau porté par ce dernier lors de son exécution par balles, le 25 décembre 1989.

"J'ai vu les corps, celui de mon beau-père était mieux préservé", a indiqué Mircea Oprean aux journalistes présents au cimetière de Ghencea.

"J'ai reconnu le manteau sombre de mon beau-père. Il y avait des trous, de même que dans les pantalons", a-t-il ajouté, confirmant qu'il s'agissait de trous faits par des balles avant d'ajouter qu'il était "enclin à penser que les restes sont ceux de mes beaux-parents, mais je ne peux pas être à cent pour cent sûr tant que les tests ADN n'ont pas été réalisés".

Exécutés en 1989

"Aujourd'hui, il y aura des exhumations puis des restes seront prélevés pour être soumis à des analyses. Nous devons établir si ce sont bien eux" qui sont enterrés dans le cimetière de Ghencea de Bucarest, avait déclaré Mircea Opran à la télévision privée roumaine Realitatea TV.

Le résultat des analyses devrait prendre plusieurs mois.

Une fois les prélèvements effectués, les corps seront réenterrés.

Nicolae Ceausescu a dirigé la Roumanie d'une main de fer de 1965 à 1989. Après des manifestations de rue, il avait pris la fuite avec sa femme Elena en décembre 1989. Arrêtés puis jugés lors d'un procès expéditif, ils furent exécutés le 25 décembre 1989.

Alors que les autorités craignaient que les tombes ne soient profanées, leurs corps ont été enterrés de nuit, sous des croix portant de faux noms, selon les déclarations de témoins.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article