Seconde Guerre mondiale. La mémoire d'un as de l'aviation honorée

Publié le par Ouest France

Pierre Le Gloan a écrit de belles pages de l’histoire aérienne de la Seconde Guerre. Lundi, à 11 h, sa mémoire sera honorée à Plouguernével.



 

 

 

 

Chevalier de la Légion d’honneur, titulaire de la médaille militaire et de la Croix de guerre 39-45, Pierre Le Gloan (à gauche) a marqué toute une génération d’aviateurs.

Chevalier de la Légion d’honneur, titulaire de la médaille militaire et de la Croix de guerre 39-45, Pierre Le Gloan (à gauche) a marqué toute une génération d’aviateurs.

Cet as parmi les as est né le 6 janvier 1913, à Kergrist-Moëlou (près de Rostrenen). Fils de paysan, le garçon s'avère être une véritable tête brûlée. Mais son talent de chasseur est extraordinaire.

Un pilote hors pair

Aujourd’hui, ce sont ces exploits au combat qui sont cités en exemple. « À l’occasion des campagnes de tirs, ses réflexes étonnants le classent parmi les meilleurs de son groupe, relate Yves Donjon, président adjoint de la section départementale des sous-officiers de réserve de l’armée de l’air. Sa valeur et son aptitude à conduire une formation sont vite reconnues. »

La guerre le prouvera. Ses 18 victoires aériennes homologuées - et trois probables - le placent au 4e rang du palmarès des as l’aviation de chasse française.

Le capitaine Pierre Le Gloan perdra la vie, à cause d’un moteur défectueux, le 11 septembre 1943.

Récit à lire, ce samedi, dans l'édition Ouest-France des Côtes-d'Armor.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article