SMERSH

Publié le par Mémoires de Guerre

SMERSH (« СМЕРШ », prononciation : « SMIERCH ») est la transcription anglaise d'un acronyme russe pour « Смерть шпионам ! » (prononciation : « Smiert chpionam ! »), qui signifie « mort aux espions ! » SMERSH était le nom utilisé pour désigner les services de contre-espionnage militaire durant la Seconde Guerre mondiale. Ces organisations était chargées d'éliminer les traîtres, déserteurs, espions et éléments criminels de l'Armée rouge. Son chef, Viktor Semionovitch Abakoumov, dépendait directement de Joseph Staline. Pendant l'avancée de l'Armée rouge à l'ouest, celle-ci était suivie de bataillons d'agents du SMERSH, qui s'occupaient des missions de contre-espionnage dans les territoires libérés. L'organisation fut aussi chargée de retrouver Hitler mort ou vif à la fin de la guerre. Le SMERSH fut officiellement dissous en mai 1946. 

SMERSH

Historique

Jusqu'au 3 février 1941, le 4e département de la GUGB (le plus important organe de sécurité au sein du NKVD) était responsable du contre-espionnage militaire des forces armées soviétiques. La liquidation officielle de la GUGB au sein du NKVD a été annoncée le 12 février par ordonnance. Le reste du GUGB a été aboli et le personnel a été transféré dans le nouveau NKGB. Les départements de l'ancien GUGB ont été rebaptisés « directions. »

L'ancien 4e département du GUGB a été divisé en trois sections : une section qui s'occupait du contre-espionnage militaire dans les troupes du NKVD (ancienne 11e section du 4e département du GUGB) est devenue 3e département du NKVD ou OKR (Otdel KontrRazvedki). Le chef de l'OKR du NKVD était Aleksander Belyanov, commissaire de la sécurité d'État de 3e rang, et Viktor Abakoumov devint commissaire adjoint du NKVD chargé de superviser ce département et plusieurs autres. 

Opération Barbarossa

Après l'invasion allemande de l'URSS, Staline, le 17 juillet 1941, en tant que président du Comité de défense de l'État, a signé le décret spécial no 187, par lequel le contre-espionnage militaire fut redonné au NKVD sous le nom de direction des départements spéciaux ou UOO, avec Viktor Abakoumov comme chef. L'UOO à tous les niveaux a reçu beaucoup plus de pouvoirs et de libertés dans la prise de décision qu'à autre tout moment depuis la création de Tchéka. Le 19 juillet 1941 également, sur ordre du NKVD no 00940, l'UOO a été déplacée de Moscou à la ville de Kouïbychev. Le 2 juillet 1941, le NKGB a été réintégré dans la structure du NKVD

Le NKGB n'est pas revenu en tant que GUGB, mais en tant qu'unité séparée. L'organisation, qui faisait partie des services secrets soviétiques, a été créée le 19 avril 1943. Simultanément à la création de la branche SMERSH de l'Armée rouge (formellement appelée la direction principale du contre-espionnage (GUKR) du commissariat du peuple de la Défense, le NKO), fut aussi mis en place le SMERSH de la Marine soviétique (direction du contre-espionnage (UKR) du commissariat du peuple de la flotte marine militaire) et celui des troupes du NKVD (département de contre-espionnage (OKR) du NKVD). 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article