Tony l'Anguille figure du banditisme arrêté à Marseille

Publié le par Le Monde avec AFP

Antoine Cossu plus connu dans le milieu du banditisme sous le surnom de "Tony l'Anguille" pour son habileté à échapper à la police comme à la justice, a été arrêté dimanche soir à Marseille dans le cadre d'une enquête sur un trafic international de stupéfiants entre la France et l'Espagne.

Portrait d'Antoine Cossu, dit "Tony l'Anguille" à l'âge de 30 ans, diffusé par la police le 25 avril 1971. Il était considéré par la police nationale comme l'un des plus redoutables bandits de sa génération. AFP

Portrait d'Antoine Cossu, dit "Tony l'Anguille" à l'âge de 30 ans, diffusé par la police le 25 avril 1971. Il était considéré par la police nationale comme l'un des plus redoutables bandits de sa génération. AFP

Il a été interpellé à Marseille avant d'être conduit à Montpellier en vue d'une perquisition à son domicile. Deux autres personnes ont également été arrêtées lundi à Perpignan. Le trio devait être transféré lundi et placé en garde à vue à Nice, dont la brigade des stupéfiants de la police judiciaire est chargée du dossier, sous la conduite du juge Philippe Dorcet de la juridiction interrégionale spécialisée de Marseille (JIRS, chargée de la criminalité organisée).

L'enquête porte sur un réseau de trafic de stupéfiants par hélicoptère entre la France et l'Espagne, pour lequel une quinzaine de personnes ont déjà été mises en examen ces derniers mois et impliquant notamment le Corse Francis Castola. L'enquête est menée depuis septembre 2010. Des membres du réseau, dont Francis Castola, soupçonné de liens avec le grand banditisme, avaient alors été interpellés près de Narbonne (Aude) en possession de près de 5 kilos de cocaïne, et un hélicoptère de type Ecureuil avait été saisi près de Cadix en Espagne par les policiers espagnols.

Ancien bras droit de Francis le "Belge"

Ex-beau-frère et homme de confiance du parrain marseillais Francis Vanverberghe, dit "le Belge", assassiné en 2000 à Paris, le Marseillais Antoine Cossu a été condamné à plusieurs reprises dans le passé notamment pour braquages, lui valant une vingtaine d'années en prison.

En 2004 encore, il avait été condamné à vingt ans de réclusion criminelle dans le dossier "Topaze", un réseau international de trafic de cocaïne et de cannabis, par la cour d'assises spéciale d'appel des Bouches-du-Rhône, avant de se lancer dans l'écriture et de publier deux livres.

Cossu avait été interpellé en 1998 dans un hôtel à Madrid dans cette affaire impliquant aussi les frères Perletto, des caïds du Var dont l'un, finalement acquitté, a été assassiné en juin 2011, et Jean-Claude Kella, un ancien de la French Connection, reconverti lui aussi dans l'écriture.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article