Un appel aux maires et aux particuliers

Publié le par Dernières Nouvelles d'Alsace

Dernières Nouvelles d'Alsacepublié le 03/02/2013 à 05h00


La section sundgauvienne de la PRO-FNDIRP veut donc s’attaquer à ce travail de fourmi qu’est la rédaction d’un recensement le plus exhaustif possible des familles déplacées. Pour cela, elle ne part pas du néant. Elle dispose du document gouvernemental de 1948, mais également d’autres sources non officielles et notamment de listes établies sur la base de témoignages oraux qui ont été publiés en 1986 dans un ouvrage intitulé Les patriotes résistants à l’occupation (aux éditions FNDIRP).

En fait, Jules Schneider et son équipe sont persuadés qu’il existe encore dans les mairies des documents à ce sujet et peut-être même des doubles du fameux formulaire envoyé aux communes en 1946. L’ancien déporté compte ainsi écrire à chaque mairie pour leur demander d’effectuer des recherches. Il veut aussi saisir les parlementaires, en particulier le député-maire d’Altkirch, Jean-Luc Reitzer, lui-même très concerné par le sujet puisque sa mère fut déplacée en Allemagne en février 1943 en représailles à la fuite en Suisse de son époux, Lucien Reitzer.

Enfin, la PRO-FNDIRP lance un appel aux particuliers qui seraient susceptibles d’apporter des informations sur cette période sombre de l’histoire.

Contacts : Jules Schneider (Oltingue), ✆ 03 89 40 71 25 ; Georges Sengelin (Hirsingue) ✆ 03 89 07 12 02 ; Théo Gesser (Roppentzwiller), ✆ 03 89 25 82 08.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article