Un gardien de camp nazi meurt avant son procès

Publié le par Le Journal du Dimanche

Le Journal du Dimanche publié le 22/11/2010 à 16:03


Un ancien gardien du camp d'extermination nazi de Belzec, en Pologne, inculpé en juillet de complicité dans le massacre de 430.000 juifs, est décédé le 18 novembre à l'âge de 89 ans avant d'avoir pu être jugé, annonce lundi un tribunal de Bonn.

Kunz SamuelSamuel Kunz, qui était en outre accusé d'avoir personnellement exécuté dix personnes, figurait en troisième position sur la liste des criminels de guerre nazis dressée par le Centre Simon Wiesenthal. Son cas est revenu au premier plan lors de l'ouverture en novembre à Munich du procès de John Demjanjuk, autre gardien des camps de la mort.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article