Un hommage à Jacqueline Augras-Maillot

Publié le par Sud Ouest

JournalSud Ouest publié le 26/12/2011 à 06:00

Le comité de la Légion d'honneur de Rochefort a organisé, mercredi dernier, au cimetière de Port-des-Barques, une cérémonie d'hommage à l'un de ses prestigieux anciens membres, Jacqueline Augras-Maillot, pour le 2e anniversaire de sa mort.

En présence de Jack Augras et de nombreux amis dont Didier Quentin, le colonel Amédée Ossant a retracé l'action de Jacqueline Augras-Maillot dans la résistance et sa contribution à la victoire contre les nazis. Cet instant d'émotion chargé de souvenirs s'est clôturé par le dépôt de gerbe et la minute de silence.

Une conduite courageuse

Augras-Maillot JacquelineDès 1941, elle participe directement à la Résistance. Sous le pseudonyme de résistante Viviane, on trouve une jeune Rochefortaise de 20 ans travaillant dans l'arsenal (occupé par les Allemands). Elle transmet des renseignements et des documents à un groupe de résistants. Le 13 mai 1942, alors que son groupe de résistants est partiellement arrêté par la Gestapo, elle refuse de s'enfuir pour ne pas inquiéter ses parents. Elle reprend son poste dans l'arsenal, au mépris des risques, et rejoint le célèbre réseau de résistance Navarre. Elle collecte toujours des renseignements et signale les bateaux allemands quittant l'arsenal.

Elle franchit un pas de plus dans le risque, en participant au vol de plans allemands relatifs au dispositif de défense des côtes de l'Atlantique. Faisant preuve de courage, Viviane cache sous ses vêtements les précieux documents et les sort de l'arsenal au nez et à la barbe des sentinelles allemandes. Mais, en août 1944, Viviane apprend qu'elle est recherchée par la Gestapo. Elle restera cachée chez des amis, jusqu'à la libération de Rochefort.

Sa conduite courageuse, son patriotisme indéfectible sont cités en exemple. Elle reçoit rapidement la Croix de guerre 39-45, puis la médaille de la Résistance, la Croix du combattant volontaire ainsi que de nombreuses autres décorations, dont l'Ordre national du mérite. Elle sera faite « citoyenne d'Honneur » de la ville de Rochefort, et, en mars 2007, elle reçoit, sur le front des troupes, les insignes de chevalier de la Légion d'honneur.


Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article