L'Honorable Stanislas, agent secret

Publié le par Jean-Charles Dudrumet

L'Honorable Stanislas, agent secret est un film français de Jean-Charles Dudrumet sorti en 1963.  M. Stanislas, directeur d'une agence de publicité, rencontre une jeune personne assez embarrassante, avec qui, grâce aux tribulations d'un « Cézanne », il se retrouvera plusieurs fois, involontairement. Un soir où ils ont dîné ensemble, Stanislas s'aperçoit qu'il a échangé son manteau contre celui d'un certain Martin, sujet britannique. Il arrive à joindre Martin le lendemain matin, mais celui-ci meurt subitement. L'enquête conclut à un empoisonnement et Stanislas est suspecté, puis relâché grâce à l'intervention d'un colonel du Service des Renseignements qui révèle que Martin était en réalité un espion et lui « propose » sous menace de travailler pour lui. Enlevé par les espions adverses et conduit à leur repaire, Stanislas feint (sur ordre) de collaborer avec eux. Mais un enchaînement de circonstances les met en défiance. Il parvient cependant à s'évader et fait arrêter le chef, tandis que des comparses piègent sa voiture. Las ! Stanislas a prêté ladite voiture à l'encombrante jeune personne (qu'il commence d'ailleurs à trouver moins encombrante) et il faut à tout prix la sauver. Occasion d'une belle poursuite au terme de laquelle l'agent secret malgré lui « casse du bois » et sa jambe avec. Mais « elle » le soignera et ils auront beaucoup de petits agents secrets.

L'Honorable Stanislas, agent secret de Jean-Charles DudrumetL'Honorable Stanislas, agent secret de Jean-Charles Dudrumet

L'Honorable Stanislas, agent secret de Jean-Charles Dudrumet

Fiche technique

  • Titre : L'Honorable Stanislas, agent secret
  • Réalisation : Jean-Charles Dudrumet
  • Production : Films de La Licorne (Paris), Italgamma (Rome)
  • Directeur de production : Jean Cotet
  • Scénario original et adaptation : Michel Cousin et Jean-Charles Dudrumet
  • Dialogue : Michel Cousin
  • Photographie : Pierre Guéguen
  • Opérateur : Georges Pastier, assisté de Louis Guéguen et Michel Deloire
  • Musique : Georges Delerue (éditions : Hortensia)
  • Décors : Olivier Girard, assisté de Henri Sonois
  • Son : Julien Coutellier
  • Montage : Charles Bretoneiche, assisté de Elyette Helies
  • Combats réglés par Claude Carliez
  • Régisseur général : Jean Pieuchot
  • Les robes de Geneviève Page ont été exécutées par Nina Ricci
  • Ecritures dans le ciel par C.A.P.I.A - S.A
  • Tournage : Franstudio de Saint-Maurice
  • Enregistrement : Optiphone
  • Mixage réalisé aux studios Marignan par René Renault
  • Tirage : Laboratoire G.T.C de Joinville
  • Distribution : Prodis
  • Genre : parodie de film d'espionnage
  • Durée : 91 min
  • Sortie : 4 septembre 1963
  • Visa d'exploitation : 26.955

Distribution

  • Jean Marais (Stanislas Evariste Dubois, directeur d'une agence de publicité)
  • Geneviève Page (Ursulla Keller, guide dans un musée)
  • Noël Roquevert (Le commissaire Mouton)
  • Gaïa Germani (Andrea, agent des renseignements généraux)
  • Maurice Teynac (Alfred Thirios, le trafiquant)
  • Jean Galland (colonel Derblay chef des renseignements généraux)
  • Christian Marin (Lecanut, le secrétaire du commissaire Mouton)
  • Mathilde Casadessus (Maria Linas, la diva)
  • Marcelle Arnold (Mlle Morin, la secrétaire de Stanislas)
  • Hélène Dieudonné (grand-mère de Stanislas)
  • Germaine Dermoz (mère de Stanislas)
  • Yvonne Clech (la dame du train)
  • Louis Arbessier (le directeur du musée)
  • Robert Rollis (le facteur)
  • Pierre Tornade (un inspecteur)
  • Made Siamé (la vieille dame dans le lit lors de la bagarre)
  • Paulette Noizeux (la servante de la mère de Stanislas)
  • Jean-Loup Reynold (Tristan, un homme de main de Thirios)
  • Michel Seldow (l'illusionniste à la télévision)
  • Raoul Billerey (un collaborateur de Thirios)
  • Paul Faivre (le taxi)
  • Max Montavon (le réceptionniste de l'hôtel)
  • Christian Lude (le médecin légiste)
  • Marcel Mérovée (un employé de l'hôtel)
  • Jacques-Henri Duval (l'automobiliste qui dépanne Ursulla)
  • Robert Seller (le concierge du théâtre)
  • Pierre-Jacques Moncorbier (le faux prédicateur)
  • Jean-Henri Chambois (le directeur de l'hôtel)
  • André Gille (le critique musical à la télévision)
  • Jean Sylvain (le passant qui ne donne jamais l'heure)
  • Fred Fisher (Mr Martin, l'agent anglais assassiné)
  • Georges Bever (le garçon d'étage de la pension de famille)
  • Marcel Loche (le vieux monsieur dans le lit lors de la bagarre)
  • Jean Franval (un homme de Thirios)
  • Jimmy Perrys (le restaurateur)
  • Jean Rupert (le serveur au strabisme)
  • Michel Giannou (le chasseur de l'hôtel)
  • Henri Guéguan (un bagarreur)
  • Yvon Jeanclaude (un bagarreur)
  • Michel Dacquin (l'organiste poignardé)
  • Roger Lecuyer (Un danseur de twist et un homme au concert)
  • Luciana Paoli
  • Valério Tordi
  • F. Florio
  • Le chien Monseigneur
  • Jean-Pierre Zola
  • Jean-Pierre Vaguer
  • avec les voix de Denise Benoit et Aimé Doniat

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article