La Ligne rouge

Publié le par Terrence Malick

La Ligne rouge, ou La mince ligne rouge au Québec (The Thin Red Line), est un film de guerre américano-canadien réalisé en 1998 par Terrence Malick, sorti en salle en 1999. En 1942, le film évoque la bataille de Guadalcanal dans le Pacifique opposant les Américains aux Japonais lors de la Seconde Guerre mondiale. Dans un paysage paradisiaque, les soldats vont se livrer une bataille sanglante où tous perdront une partie d'eux-mêmes. « Les monologues intérieurs des personnages finissent par se confondre, pour ne former qu'une seule voix. Une seule âme aux milliers de visages. Et les deviner tous si fragiles, si démunis, si éphémères aussi, procure, à chaque fois le même bouleversement. ». Le film commence par des instants de calme qui se déroulent sur une des îles tenue par les Japonais, Guadalcanal. Le soldat Witt est ensuite réprimandé pour y avoir déserté : le sergent Welsh se veut clément, mais estime le soldat inadapté à l'armée et lui affirme que dans ce monde un homme seul n'est rien et qu'il n'y a pas d'autre monde. Le soldat Witt lui prête tort.

Les personnages, apeurés avant même leur débarquement, doivent parcourir un long chemin pour finalement arriver à la colline 210, fortement protégée par un bunker. L'assaut ne peut être que frontal, accompagné d'une médiocre préparation d'artillerie. Le capitaine Staros constate rapidement que les pertes sont très lourdes. L'intendance ne suit pas, l'eau manque. Il en vient à désobéir à un ordre de son supérieur, lui demandant de redonner l'assaut, ce qui est pour lui un massacre inutile. Après de longues heures d'attente, une patrouille de sept volontaires est chargée de finir la montée en reconnaissance discrète et d'attaquer si possible. Les soldats parviennent, à l'abri d'une petite corniche, à neutraliser le bunker et à faire des prisonniers. S'ensuit alors un atroce massacre où les Japonais sont humiliés. L'enfer terminé, les hommes de la compagnie Charlie retrouvent un peu d'humanité en arrivant à l'aérodrome. Ils se voient de nouveau confier une mission. Mais en chemin ils sont repérés par l'ennemi et une nouvelle patrouille part en reconnaissance. La tentative est un échec et pour sauver ses camarades, le soldat Witt se sacrifie seul dans une diversion.

La Ligne rouge de Terrence Malick
La Ligne rouge de Terrence Malick

La Ligne rouge de Terrence Malick

Fiche technique

  • Titres français : La Ligne rouge (France) et La mince ligne rouge (Québec Québec)
  • Titre original : The Thin Red Line
  • Réalisation : Terrence Malick
  • Scénario : Terrence Malick, d'après le roman The Thin Red Line de James Jones (1962) édité en français en 1963 sous le titre Mourir ou crever, puis réédité ultérieurement sous le titre La Ligne rouge.
  • Musique : Hans Zimmer (additionnel : John Powell, Jeff Rona, Gavin Greenaway, Francesco Lupica, Klaus Badelt et Justin Caine Burnett)
  • Chef décorateur : Jack Fisk
  • Directeur de la photographie : John Toll
  • Montage : Leslie Jones, Saar Klein, Billy Weber
  • Production : Robert Michael Geisler, Grant Hill et John Roberdeau
  • Société de distribution : 20th Century Fox
  • Budget : 52 000 000 $ (estimation)
  • Langue : anglais
  • Format : 2.35:1 Pellicule : Kodak - Prints : Technicolor
  • Durée : 170 minutes (2h50)
  • Dates de sortie : États-Unis : 15 janvier 1999, France : 24 février 1999

Distribution

  • Jim Caviezel : (VF : Didier Cherbuy, VQ : Daniel Picard) : le soldat Witt
  • Sean Penn (VF : Emmanuel Karsen, VQ : Gilbert Lachance) : le sergent-chef Edward Welsh
  • John Cusack (VF : Luc Boulad, VQ : Pierre Auger) : le capitaine John Gaff
  • Elias Koteas (VF : Gabriel Le Doze, VQ : Manuel Tadros) : le capitaine Staros
  • Nick Nolte (VF : Jacques Frantz, VQ : Hubert Gagnon) : le lieutenant-colonel Tall
  • Adrien Brody : le caporal Fife
  • Ben Chaplin (VQ : Alain Zouvi) : le soldat Bell
  • John Travolta (VF : Renaud Marx) : le général de brigade Quintard
  • George Clooney (VF : Robert Guilmard) : le capitaine Charles Bosche
  • Jared Leto : le sous-lieutenant Whyte
  • John Savage (VQ : Guy Nadon) : le sergent McCron
  • Woody Harrelson (VF : Philippe Vincent, VQ : Bernard Fortin) : le sergent Keck
  • John C. Reilly (VF : Éric Etcheverry) : le sergent Storm
  • Dash Mihok (VF : William Coryn, VQ : Benoit Rousseau) : le soldat Doll
  • Tim Blake Nelson (VF : Éric Missoffe) : le soldat Tills
  • Larry Romano : le soldat Mazzi
  • Arie Verveen : le soldat Charlie Dale
  • Kirk Acevedo : le soldat Tella
  • Nick Stahl : le soldat Beade
  • Thomas Jane : le soldat Ash
  • Miranda Otto : Marty Bell
  • John Dee Smith (VQ : Antoine Durand) : Pvt. Train

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article