Out of Africa

Publié le par Sydney Pollack

Out of Africa, sous-titré en France et au Québec Souvenirs d'Afrique, est un film américain de Sydney Pollack, sorti en 1985. Il est adapté du roman autobiographique La Ferme africaine de Karen Blixen publié en 1937. Au Danemark, au début du XXe siècle. La jeune Karen Dinesen est abandonnée par son amant. Pour sauver la face, elle persuade le frère de celui-ci, le baron Bror von Blixen, de contracter avec elle un mariage de raison. Il est ruiné, elle est riche. Ils doivent s'installer au Kenya, où Karen veut élever des vaches et faire pousser des caféiers. Le baron précède son épouse à Nairobi. Karen arrive à son tour en 1914, après avoir fait la connaissance, en cours de route, de Denys Finch Hatton, un séduisant chasseur de fauves. Peu après, déçue par les infidélités de Bror, elle accepte de suivre Finch Hatton lors d'une expédition dans la brousse...

Out of Africa de Sydney Pollack avec Meryl Streep - Robert Redford - Klaus Maria Brandauer - Michael Kitchen - Michael Gough - Suzanna Hamilton - Rachel Kempson - Graham Crowden - Leslie Phillips - Malick Bowens
Out of Africa de Sydney Pollack avec Meryl Streep - Robert Redford - Klaus Maria Brandauer - Michael Kitchen - Michael Gough - Suzanna Hamilton - Rachel Kempson - Graham Crowden - Leslie Phillips - Malick Bowens
Out of Africa de Sydney Pollack avec Meryl Streep - Robert Redford - Klaus Maria Brandauer - Michael Kitchen - Michael Gough - Suzanna Hamilton - Rachel Kempson - Graham Crowden - Leslie Phillips - Malick Bowens
Out of Africa de Sydney Pollack avec Meryl Streep - Robert Redford - Klaus Maria Brandauer - Michael Kitchen - Michael Gough - Suzanna Hamilton - Rachel Kempson - Graham Crowden - Leslie Phillips - Malick Bowens
Out of Africa de Sydney Pollack avec Meryl Streep - Robert Redford - Klaus Maria Brandauer - Michael Kitchen - Michael Gough - Suzanna Hamilton - Rachel Kempson - Graham Crowden - Leslie Phillips - Malick Bowens
Out of Africa de Sydney Pollack avec Meryl Streep - Robert Redford - Klaus Maria Brandauer - Michael Kitchen - Michael Gough - Suzanna Hamilton - Rachel Kempson - Graham Crowden - Leslie Phillips - Malick Bowens
Out of Africa de Sydney Pollack avec Meryl Streep - Robert Redford - Klaus Maria Brandauer - Michael Kitchen - Michael Gough - Suzanna Hamilton - Rachel Kempson - Graham Crowden - Leslie Phillips - Malick Bowens
Out of Africa de Sydney Pollack avec Meryl Streep - Robert Redford - Klaus Maria Brandauer - Michael Kitchen - Michael Gough - Suzanna Hamilton - Rachel Kempson - Graham Crowden - Leslie Phillips - Malick Bowens
Out of Africa de Sydney Pollack avec Meryl Streep - Robert Redford - Klaus Maria Brandauer - Michael Kitchen - Michael Gough - Suzanna Hamilton - Rachel Kempson - Graham Crowden - Leslie Phillips - Malick Bowens
Out of Africa de Sydney Pollack avec Meryl Streep - Robert Redford - Klaus Maria Brandauer - Michael Kitchen - Michael Gough - Suzanna Hamilton - Rachel Kempson - Graham Crowden - Leslie Phillips - Malick Bowens
Out of Africa de Sydney Pollack avec Meryl Streep - Robert Redford - Klaus Maria Brandauer - Michael Kitchen - Michael Gough - Suzanna Hamilton - Rachel Kempson - Graham Crowden - Leslie Phillips - Malick Bowens
Out of Africa de Sydney Pollack avec Meryl Streep - Robert Redford - Klaus Maria Brandauer - Michael Kitchen - Michael Gough - Suzanna Hamilton - Rachel Kempson - Graham Crowden - Leslie Phillips - Malick Bowens

Out of Africa de Sydney Pollack avec Meryl Streep - Robert Redford - Klaus Maria Brandauer - Michael Kitchen - Michael Gough - Suzanna Hamilton - Rachel Kempson - Graham Crowden - Leslie Phillips - Malick Bowens

Fiche technique

  • Titre original : Out of Africa
  • Titre français : Out of Africa : Souvenirs d'Afrique
  • Titre québécois : Souvenirs d'Afrique
  • Réalisation : Sydney Pollack
  • Scénario : Kurt Luedtke, d'après les livres Isak Dinesen (alias Karen Blixen) : The Life of a Storyteller de Judith Thurman, Silence Will Speak d'Errol Trzebinski, ainsi que les mémoires de Karen Blixen
  • Décors : Stephen B. Grimes
  • Costumes : Milena Canonero
  • Photographie : David Watkin
  • Montage : Fredric Steinkamp et William Steinkamp, Pembroke J. Herring, Sheldon Kahn
  • Musique : John Barry, Mozart
  • Production : Sydney Pollack, Anna Cataldi, Judith Thurman et Kim Jorgensen, Terence A. Clegg
  • Société de production : Universal Pictures
  • Pays d'origine : États-Unis
  • Format : Couleurs Rankorganisation - Prints by Technicolor - 1,85:1 - 35 mm - Son Dolby Stéréo 5.1 et DTS
  • Budget : 31 millions de dollars
  • Genre : drame, Film d'amour
  • Durée : 150 minutes
  • Dates de sortie : États-Unis : 10 décembre 1985 (première à Los Angeles) ; 18 décembre 1985 (sortie nationale), France : 26 mars 1986

Distribution

  • Meryl Streep (VF : Évelyne Séléna) : Karen Christence Dinesen Blixen
  • Robert Redford (VF : Claude Giraud) : Denys George Finch Hatton
  • Klaus Maria Brandauer (VF : Bernard Murat) : Baron Bror Blixen
  • Michael Kitchen (VF : Edgar Givry) : Berkeley Cole
  • Joseph Thiaka (VF : Jacques Deschamps) : Kamante
  • Michael Gough (VF : Georges Berthomieu) : Lord Delamere
  • Suzanna Hamilton (VF : Isabelle Ganz) : Felicity
  • Rachel Kempson (VF : Paule Emanuele) : Lady Belfield
  • Graham Crowden (VF : Jean Michaud) : Lord Belfield
  • Leslie Phillips (VF : Yves Barsacq) : Sir Joseph
  • Malick Bowens : Farah
  • Stephen Kinyanjui : Kinanjui
  • Mike Bugara : Juma
  • Shane Rimmer : Belknap, patron de la ferme
  • Job Seda : Kanuthia
  • Iman : Mariammo
  • Donal McCann : le docteur

Critique du 03/01/2018 Par Pierre Murat

Genre : fresque sentimentale.

« J’avais une ferme en Afrique, au pied de la montagne Ngong. » Il suffit que ces mots résonnent pour que les souvenirs de Karen Blixen apparaissent : une silhouette minuscule dans le soleil orange, un couple qui danse, une boussole, gage d’une affection perdue, et un gramophone qui diffuse du Mozart. Oui, elle avait possédé une ferme en Afrique. C’était en 1914. Venant de son Danemark natal, elle allait se découvrir une double passion. Pour une terre et pour un homme, aussi sauvages l’un que l’autre…

Sydney Pollack a tourné un vrai « classique » au sens où l’entendait la littérature française du xviie siècle. Ses armes : suggestion et litote. Au plus fort du désir qui la porte vers Denys Finch Hatton (Robert Redford), Karen von Blixen (Meryl Streep) murmure une phrase presque racinienne : « Si, dans ce moment, vous me disiez quelque chose, je le croirais. » Et, sur la musique de John Barry, on soupçonne le réalisateur de n’avoir tourné ce film que pour la seconde où Robert Redford, après un danger, essuie la goutte de sang qui a perlé sur les lèvres de Meryl Streep. Aussi beau et troublant qu’un film de Sirk ou de Borzage.

Critique lors de la sortie en salle le 22/12/2007 Par Pierre Murat

Film de Sydney Pollack (USA, 1985). Scénario : Kurt Luedtke, d'après Karen Blixen. Image : David Watkin. Musique : John Barry. 165 mn. VF. Avec Meryl Streep : Karen Blixen. Robert Redford : Denys Finch Hatton. Klaus Maria Brandauer : baron von Blixen-Finecke.

Genre : fresque sentimentale.

« J'avais une ferme en Afrique, au pied de la montagne du Ngong. » La voix est cassée, rendue rugueuse par l'accent du Nord. Mais il suffit que ces mots résonnent pour que les souvenirs de Karen Blixen apparaissent : une silhouette minuscule dans le soleil orange, un couple qui danse, une boussole, gage d'une affection perdue, et un gramophone sur lequel un 78-tours égrène du Mozart. Oui, elle avait possédé une ferme en Afrique. C'était en 1914. Venant de son Danemark natal, elle allait se découvrir une double passion. Pour une terre et pour un homme aussi sauvages l'un que l'autre... Pollack a tourné un « classique », au sens où l'entendait la littérature française du XVIIe siècle. Ses armes : suggestion et litote. Au plus fort du désir qui la porte vers Robert Redford, Meryl Streep murmure une phrase presque racinienne : « Si, dans ce moment, vous me disiez quelque chose, je le croirais. » Et sur la musique romantique de John Barry, on soupçonne Pollack de n'avoir tourné ce film que pour la seconde où Redford, après un danger encouru, essuie la goutte de sang qui a perlé sur les lèvres de Meryl Streep. Aussi beau et troublant qu'un film de Sirk ou de Borzage. Pierre Murat

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article