Bergerol Marcelle

Publié le par Mémoires de Guerre

Marcelle Bergerol (née Cahen le 17 février 1901 à Paris et décédée le 1er mars 1989 à Boulogne-Billancourt) est une artiste peintre française. 

Paysage aux toîts rouges

Paysage aux toîts rouges

Carrière

Après avoir dans son adolescence suivi des cours de dessin, Marcelle Cahen est élève d'Edmond Heuzé. Peintre figuratif, son nom demeure attaché au Quercy qu'elle commence à fréquenter dans les années 1920. Elle y rencontre ainsi à Souillac en 1928 André Baptiste Bergerol, alors en vacances dans sa résidence familiale (dénommée Blazy), qu'elle épouse. Bien que membre de la Société des Arts en Quercy, son œuvre se compose également de représentations de Paris, de portraits, de natures mortes, de paysages d’Espagne, du Maroc et de Bretagne. De nombreuses toiles de Marcelle Bergerol ne sont pas sans rappeler le style particulier du peintre Albert Marquet dont elle admirait l’extraordinaire talent de dessinateur et de coloriste. 

Elle fut aussi influencée par les peintres postimpressionnistes et plus particulièrement Paul Cézanne. Marcelle Bergerol tirait son inspiration de ce qui l’émeut et de ce qui l’entoure dans sa vie quotidienne et c’est pourquoi les fleurs, la nature, les paysages quercynois et périgourdins tenaient une place d’importance majeure dans son oeuvre. En 1929, elle expose à la Galerie Armand Drouant les toiles Étude de femme rousse, L'Ile Tudy, Les vieux remparts, Chrysanthèmes ainsi que des vues de Paris telles Place du Carrousel ou Le Pont d'Arcole. 

Expositions

  • Salon des indépendants, à partir de 1927
  • Salon d'Automne, de 1929 à 1936
  • Salon des Tuileries, de 1930 à 1934
  • Expositions datées : Galerie Drouant, Paris. Février/mars 1929
  • Exposition non datées : Galerie du Versaut, Gallery Altarriba, Paris
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article