La Horse

Publié le par Pierre Granier-Deferre

La Horse est un film français réalisé par Pierre Granier-Deferre en 1969 et sorti en salles en février 1970. En argot, le terme « horse » désigne l'héroïne. Auguste Maroilleur (Jean Gabin), riche fermier normand, dirige de main de fer sa famille et son exploitation. Bien-Phu (André Weber), ainsi surnommé du fait d'être un vétéran de la guerre d'Indochine, est un employé de la ferme d'Auguste Maroilleur. Dans les terrains de chasse d'Auguste, Bien-Phu découvre qu'un cabanon d'affût est fréquenté par quelqu'un qui s'en sert pour y cacher de l'héroïne. Après une partie de chasse, à l'intérieur même du cabanon d'affût, Bien-Phu dévoile cette information à Auguste, son patron, en lui montrant où l'héroïne est cachée. Ainsi, Auguste Maroilleur comprend que son petit-fils Henri (Marc Porel), barman au Havre sur un bateau, appartient à un réseau de trafiquants de drogue. 

Plus tard, dans la ferme, et devant le regard impuissant d'Henri, Auguste détruit l'héroïne sans hésitation. Le gang réagit immédiatement en détruisant un hangar, en tuant du bétail et en violant sa petite fille. Auguste n'est pas homme à plier face aux intimidations; il fait tout pour faire comprendre à sa famille qu'elle doit garder son calme, ne pas céder aux pressions, ni aux menaces de représailles, et renoncer à faire appel aux gendarmes. La guerre engagée coûte la vie à cinq truands et cette fois la police intervient. Auguste continue de faire front et il tient tête aux interrogatoires et à son petit-fils qu'il a mis à l'écart. Le gang est finalement anéanti et l'affaire est classée par la police. Henri travaillera à la ferme et l'équilibre du clan sera préservé.

La Horse est une sorte de transposition précise de certaines péripéties de l'affaire Dominici croisée avec l'ambiance du Goupi Mains Rouges de Jacques Becker en 1943 mais gommant les aspects sordides du premier et la sourde et continuelle angoisse du second. Subtil et malin, ce film plus complexe qu'il n'y paraît fut vomi par la critique... et adoré du public ! L'interrogatoire du grand-père et du petit-fils par le juge d'instruction (Pierre Dux) est à lui seul un régal. La musique signée de deux très grands noms (dont Serge Gainsbourg) est aussi un élément essentiel, particulièrement réussi, de l'ambiance de ce film.

La horse de Pierre Granier-DeferreLa horse de Pierre Granier-Deferre

La horse de Pierre Granier-Deferre

Fiche technique

  • Réalisation : Pierre Granier-Deferre
  • Scénario, adaptation et dialogues : Pascal Jardin et Pierre Granier-Deferre, d'après le roman de Michel Lambesc (Éditions Gallimard, série noire)
  • Assistants réalisateurs : Denis Amar, Philippe Lefebvre
  • Images : Walter Wottitz
  • Opérateur : Philippe Brun et pour la seconde équipe : Raymond Picon-Borel
  • Assistants opérateur: Valery Ivanov, Jacques Lefrancois
  • Son : Jean Rieul, assisté de Vartan Karakeusian
  • Perchman : Marcel Corvaisier
  • Bruitage : Daniel Couteau
  • Décors : Jacques Saulnier ; assisté de Marc Frédérix
  • Montage : Jean Ravel, assisté de Michèle Robert
  • Musique : Serge Gainsbourg et Michel Colombier
  • Direction musicale : Jean-Claude Vannier (Éditions Hortensia)
  • Script-girl : Hélène Sebillotte
  • Costumes : Jo Ranzatto
  • Habilleuses : Micheline Bonnet, Élise Servet
  • Maquillage : René Dandin, Yvonne Gaspérina
  • Ensemblier : Robert Turlure
  • Photographe de plateau : Marcel Dole
  • Régisseur général : Marc Goldstaub
  • Régisseur extérieur : Jean Nossereau
  • Régisseur adjoint : Roger Pera
  • Effets spéciaux : François Suné, et François Nadal
  • Chargé de presse : Paulette Andrieux
  • Tournage dans les studios "Franstudio"
  • Pellicule 35 mm, couleur par procédé Eastmancolor
  • Enregistrement Westrex 1135, société S.N.E.C - auditorium Paris Studio Cinema de Billancourt - Caméra de location Chevereau
  • Tirage : Laboratoire Franay L.T.C Saint-Cloud
  • Générique : C.T.R
  • Distribution : S.N.C
  • Production : France, Société Nouvelle de Cinématographie (SNC), Production Artistique et Cinématographique, Gafer ; Italie, Romana Films ; Allemagne, Roxy film
  • Producteur : Gérard Beytout, Cyril Grise, René Pignères, Luigi Waldleitner
  • Directeur de production : Cyril Grise)
  • Producteur délégué : Paul Cadéac
  • Administrateur de production : Odette Hainsseli
  • Première présentation le 22 février 1970
  • Durée : 77 minutes
  • Genre : Drame policier

Distribution

  • Jean Gabin : Auguste Maroilleur, propriétaire terrien
  • André Weber : Bien-Phu, un employé de la ferme
  • Marc Porel : Henri, petit-fils d'Auguste
  • Éléonore Hirt : Mathilde, une fille d'Auguste
  • Christian Barbier : Léon, le gendre d'Auguste, mari de Mathilde
  • Danièle Ajoret : Louise, la seconde fille d'Auguste
  • Michel Barbey : Maurice, le second gendre d'Auguste, mari de Louise
  • Orlane Paquin : Véronique, la fille de Louise et Maurice
  • Julien Guiomar : le commissaire
  • Henri Poirier : le commissaire adjoint
  • Pierre Dux : le juge d'instruction
  • Félix Marten : Marc Grutti, l'émissaire des truands
  • Armando Francioli : Francis Grutti, un truand
  • Henri Attal : Louis, un truand
  • Dominique Zardi : Tony, un truand
  • Gabriel Gobin : le brigadier
  • Reinhardt Kolldehoff : Hans
  • Astrid Franck : l'amie de Hans
  • Tony Roedel : le chef de chantier
  • André Rouyer : un voisin
  • Paul Bonifas : un témoin lors de l'accident de la voiture
  • Jacques Galland : Roger
  • Ermanno Casanova : un inspecteur
  • Bob Sissa : Mario
  • Jean Cherlian : le gros
  • Rita Maiden : la secrétaire
  • Corrado Guarducci
  • Albert Delpy
  • Yves Lefrançois
  • Bernard Ristroph
  • François Nadal

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article