Caine Michael

Publié le par Mémoires de Guerre

Michael Caine, né Maurice Micklewhite Jr., est un acteur et producteur britannique, né le 14 mars 1933 à Londres. Il est anobli en 2000 par la reine Élisabeth II.

Caine Michael
Caine Michael
Caine Michael
Caine Michael
Caine Michael
Caine Michael
Caine Michael
Caine Michael
Caine Michael
Caine Michael
Caine Michael
Caine Michael
Caine Michael
Caine Michael
Caine Michael
Caine Michael
Caine Michael

Issu d'une famille pauvre du sud de Londres, Maurice Micklewhite se passionne très tôt pour le théâtre. À 18 ans, il est enrôlé dans les forces britanniques et est envoyé en Corée. À son retour, il exerce quelques petits jobs (garçon de course, accessoiriste…) et joue dans des théâtres régionaux. Il participe également à de très nombreuses pièces pour la télévision. Il adopte rapidement un nom de scène, en référence à son film préféré, Ouragan sur le Caine (1954) de Edward Dmytryk. C'est en 1956 qu'il fait ses débuts au cinéma, dans Commando en Corée de Julian Amyes. Après une quinzaine d'apparitions, il se retrouve enfin en haut de l'affiche avec Zoulou (1964) de Cy Endfield. Mais c'est l'année suivante qu'il connaît la consécration pour Ipcress - Danger immédiat (1965), film d'espionnage dans lequel il interprète Harry Palmer, un agent secret à l'opposé de James Bond. Il reprend ce rôle dans Mes funérailles à Berlin et Un cerveau d'un milliard de dollars. À la même époque, il assoit définitivement sa notoriété avec Alfie le dragueur, une prestation de séducteur pour laquelle il reçoit une nomination aux Oscars, et Que vienne la nuit d'Otto Preminger, aux côtés de Jane Fonda.

À partir des années 1970, il tourne davantage aux États-Unis sans pour autant devenir une grande star hollywoodienne. Soldat anglais combattant aux Nouvelles Hébrides pendant la Seconde Guerre mondiale dans Trop tard pour les héros (1970), il est un gangster réclamant vengeance dans La Loi du milieu (1971), un coiffeur piégé par le mari de sa maîtresse dans Le Limier (1972) ainsi qu'un chasseur de trésor dans L'Homme qui voulut être roi (1975). Durant la décennie suivante, Michael Caine continue de tourner à un rythme effréné. Parmi ses performances marquantes : celles d'un psychiatre dans Pulsions (1980), d'un dramaturge mal intentionné dans Piège mortel (1982) ou d'un entraîneur de football dans un camp de prisonniers allemand dans À nous la victoire (1981) de John Huston.

Frôlant l'Oscar pour L'Éducation de Rita en 1984, il remporte la fameuse statuette en 1987 en donnant la réplique à Mia Farrow dans Hannah et ses sœurs de Woody Allen. Capable d'autodérision, il se montre également à l'aise dans la comédie, enchaînant C'est la faute à Rio (1984), Le Plus escroc des deux (1988) et Élémentaire, mon cher… Lock Holmes (id.), où il campe un Sherlock Holmes plutôt inhabituel (dans cette parodie, il se montre peureux et c'est le docteur Watson/Ben Kingsley qui est le véritable cerveau). En 1995, il tourne coup sur coup deux films dans lesquels il reprend le rôle d'Harry Palmer : Bullet to Beijing de Georges Mihalka et Midnight in St Petersburg de Douglas Jackson. En 1987, il interprète le rôle d'un agent secret dans Le Quatrième Protocole, où il combat un espion de l'ex-URSS, campé par Pierce Brosnan.

On le voit ensuite aux côtés de Jack Nicholson dans Blood and wine (1996), de Bob Rafelson dans Little voice (1998) et de Geoffrey Rush dans Quills - la plume et le sang (2000). En 2000, il remporte un deuxième Oscar, toujours pour un second rôle, grâce à L'Œuvre de Dieu, la part du diable de Lasse Hallström. Il fut anobli par la reine Élisabeth II cette année. Acteur vétéran, la jeune génération le réclame comme partenaire de jeu : Sandra Bullock pour Miss Détective (2001), Mike Myers pour Austin Powers dans Goldmember (2002) et Brendan Fraser pour Un Américain bien tranquille (2003). Norman Jewison le dirige en ancien tortionnaire nazi dans le thriller Crime contre l'Humanité en 2003.

Père de Nicolas Cage dans The Weather Man, il se spécialise, depuis quelques années, dans les rôles de mentor, que ce soit dans l'adaptation de la série Ma sorcière bien-aimée, Les Fils de l'homme d'Alfonso Cuarón, ou Batman Begins dans lequel il reprend le rôle du majordome de Bruce Wayne/Batman, Alfred Pennyworth (tenu, avant lui, par Michael Gough), et collabore pour la première fois avec Christopher Nolan et Christian Bale, qu'il retrouve ensuite à l'occasion de Le Prestige, de The Dark Knight : Le Chevalier noir, suite des aventures de l'homme chauve-souris, Inception et Interstellar . Opposé à Laurence Olivier dans Le Limier, en 1972, Michael Caine reprend aujourd'hui le rôle tenu par ce dernier, dans la réadaptation réalisé par Kenneth Branagh, tandis que Jude Law se glisse, pour la seconde fois (après Irrésistible Alfie) dans la peau d'un personnage créé par celui qui s'oppose à lui dans le film. En 2016, lors du référendum sur l'appartenance du Royaume-Uni à l'Union Européenne, il prend parti pour le Brexit. En juillet de la même année, il change officiellement son nom pour adopter son nom de scène: Michael Caine.

Filmographie

  • 1956 : Commando en Corée (A Hill in Korea), de Julian Amyes
  • 1956 : Sailor Beware!, de Gordon Parry
  • 1957 : The Steel Bayonet, de Michael Carreras
  • 1957 : Comment tuer un oncle à héritage (How to murder a rich uncle), de Nigel Patrick
  • 1958 : La Clef (The Key), de Carol Reed
  • 1958 : Agent secret S.Z. (Carve her name with pride), de Lewis Gilbert
  • 1958 : A Woman of Mystery, d'Ernest Morris
  • 1958 : Passeport pour la honte (Passport to shame), d'Alvin Rakoff
  • 1958 : Blind Spot, de Peter Maxwell
  • 1958 : Chef de réseau (The Two-headed spy), d'André De Toth
  • 1959 : Danger within, de Don Chaffey
  • 1960 : The Bulldog Breed, de Robert Asher
  • 1961 : Foxhole in Cairo, de John Llewellyn Moxey
  • 1961 : Le Jour où la Terre prit feu (The Day the Earth caught fire), de Val Guest
  • 1962 : Solo for a sparrow, de Gordon Flemyng
  • 1962 : Jules de Londres (The Wrong arm of the Law), de Cliff Owen
  • 1964 : Zoulou (Zulu), de Cy Endfield
  • 1965 : Ipcress, danger immédiat (The Ipcress file), de Sidney J. Furie
  • 1966 : Alfie le dragueur (Alfie), de Lewis Gilbert
  • 1966 : Un mort en pleine forme (The Wrong box), de Bryan Forbes
  • 1966 : Mes funérailles à Berlin (Funeral in Berlin), de Guy Hamilton
  • 1966 : Un hold-up extraordinaire (Gambit), de Ronald Neame
  • 1967 : Sept fois femme (Woman times seven), de Vittorio De Sica
  • 1967 : Un cerveau d'un milliard de dollars (Billion dollar brain), de Ken Russell
  • 1967 : Tonite Let's All Make Love in London, de Peter Whitehead
  • 1967 : Que vienne la nuit (Hurry sundown), d'Otto Preminger
  • 1968 : Jeux pervers (The Magus), de Guy Green
  • 1968 : Le chat croque les diamants (Deadfall), de Bryan Forbes
  • 1968 : Enfants de salauds (Play dirty), d'André De Toth
  • 1969 : La Bataille d'Angleterre (Battle of Britain), de Guy Hamilton
  • 1969 : L'or se barre (The Italian job), de Peter Collinson
  • 1970 : Trop tard pour les héros (Too late the hero), de Robert Aldrich
  • 1970 : Simon Simon, de Graham Stark
  • 1970 : La Vallée perdue (The Last valley), de James Clavell
  • 1971 : Kidnapped, de Delbert Mann
  • 1971 : La Loi du milieu (Get Carter), de Mike Hodges
  • 1972 : Une belle tigresse (Zee and Co.), de Brian G. Hutton : Robert Blakeley
  • 1972 : Retraite mortelle (Pulp), de Mike Hodges
  • 1972 : Le Limier (Sleuth), de Joseph L. Mankiewicz
  • 1974 : Contre une poignée de diamants (The Black windmill), de Don Siegel
  • 1974 : Marseille contrat (The Marseille contrat), de Robert Parrish
  • 1975 : Une Anglaise romantique (The Romantic englishwoman), de Joseph Losey
  • 1975 : Peeper, de Peter Hyams
  • 1975 : Le Vent de la violence (The Wilby Conspiracy), de Ralph Nelson
  • 1975 : L'Homme qui voulut être roi (The Man who would be king), de John Huston
  • 1976 : Deux farfelus à New York (Harry and walter go to New York), de Mark Rydell
  • 1976 : L'aigle s'est envolé (The Eagle has landed), de John Sturges
  • 1977 : Un pont trop loin (A Bridge too far), de Richard Attenborough
  • 1978 : Banco à Las Vegas (Silver bears), d'Ivan Passer : Doc Fletcher
  • 1978 : L'Inévitable Catastrophe (The Swarm), d'Irwin Allen
  • 1978 : California Hôtel (California suite), de Herbert Ross
  • 1979 : Ashanti, de Richard Fleischer
  • 1979 : Le Dernier Secret du Poseidon (Beyond the Poseidon adventure), d'Irwin Allen
  • 1980 : L'Île sanglante (The Island), de Michael Ritchie
  • 1980 : Pulsions (Dressed to kill), de Brian De Palma
  • 1981 : La Main du cauchemar (The Hand), d'Oliver Stone
  • 1981 : À nous la victoire (Escape to victory), de John Huston
  • 1982 : Piège mortel (Deathtrap), de Sidney Lumet
  • 1983 : La Taupe (The Jigsaw man), de Terence Young
  • 1983 : L'Éducation de Rita (Educating Rita), de Lewis Gilbert
  • 1983 : Le Consul honoraire (The Honorary consul), de John Mackenzie
  • 1984 : La Faute à Rio (Blame it on Rio ), de Stanley Donen
  • 1985 : Le Pacte Holcroft (The Holcroft Convenant), de John Frankenheimer
  • 1985 : Ouragan sur l'eau plate (Water), de Dick Clement
  • 1986 : Le Dénonciateur (The Whistle blower), de Simon Langton
  • 1986 : Sweet Liberty, d'Alan Alda
  • 1986 : Hannah et ses sœurs (Hannah and her sisters), de Woody Allen
  • 1986 : Mona Lisa, de Neil Jordan
  • 1986 : Escort Girl (Half moon street), de Bob Swaim
  • 1987 : Le Quatrième Protocole (The Fourth protocol), de John Mackenzie
  • 1987 : Les Dents de la mer 4 : La Revanche (Jaws : The revenge), de Joseph Sargent
  • 1987 : Cordes et Discordes (Surrender), de Jerry Belson
  • 1988 : Jack l'Éventreur (Jack the Ripper) (TV), de David Wickes
  • 1988 : Élémentaire, mon cher... Lock Holmes (Without a clue), de Thom Eberhardt
  • 1988 : Le Plus Escroc des deux (Dirty rotten scoundrels), de Frank Oz
  • 1990 : Monsieur Destinée (Mr Destiny), de James Orr
  • 1990 : Double Arnaque (Bullseye), de Michael Winner
  • 1990 : Business oblige (A Shock to the system), de Jan Egleson
  • 1990 : Jekyll & Hyde, de David Wickes
  • 1990 : Bruits de coulisses (Noises off…), de Peter Bogdanovich
  • 1992 : Blue Ice, de Russell Mulcahy
  • 1992 : Noël chez les Muppets (The Muppet Christmas Carol), de Brian Henson
  • 1993 : Terrain miné (On deadly ground), de Steven Seagal
  • 1994 : World War II: When Lions Roared) (TV), de Joseph Sargent
  • 1995 : Midnight in St Petersburg, de Douglas Jackson
  • 1995 : Bullet to Beijing, de George Mihalka
  • 1996 : Blood and Wine, de Bob Rafelson
  • 1997 : Vingt mille lieues sous les mers (20,000 Leagues Under the Sea) (TV), de Rod Hardy
  • 1998 : Curtain call, de Peter Yates
  • 1998 : Little Voice, de Mark Herman
  • 1999 : The Debtors, d'Evi Quaid
  • 1999 : L'Œuvre de Dieu, la part du Diable (The Cider House rules), de Lasse Hallström
  • 2000 : Coup pour coup (Shiner), de John Irvin
  • 2000 : Quills, la plume et le sang (Quills), de Philip Kaufman
  • 2000 : Miss Détective (Miss Congeniality), de Donald Petrie
  • 2000 : Get Carter, de Stephen Kay
  • 2001 : Last Orders, de Fred Schepisi
  • 2001 : Un tueur aux trousses (Quicksand), de John Mackenzie
  • 2002 : Austin Powers dans Goldmember (Austin Powers in Goldmember), de Jay Roach
  • 2002 : Un Américain bien tranquille (The Quiet American), de Phillip Noyce
  • 2003 : Les Acteurs (The Actors), de Conor McPherson
  • 2003 : Le Secret des frères McCann (Secondhand lions), de Tim McCanlies
  • 2003 : Crime contre l'Humanité (The Statement), de Norman Jewison
  • 2004 : De pères en fils (Around the bend), de Jordan Roberts
  • 2004 : Ma sorcière bien-aimée (Bewitched), de Nora Ephron
  • 2004 : The Weather Man, de Gore Verbinski
  • 2005 : Batman Begins, de Christopher Nolan
  • 2006 : Le Prestige (The Prestige), de Christopher Nolan
  • 2006 : Les Fils de l'homme (Children of Men), d'Alfonso Cuarón
  • 2007 : Le Casse du siècle, de Michael Radford
  • 2007 : Le Limier (Sleuth), de Kenneth Branagh
  • 2008 : Is Anybody There?, de John Crowley
  • 2008 : The Dark Knight : Le Chevalier noir (The Dark Knight), de Christopher Nolan
  • 2009 : Harry Brown, de Daniel Barber
  • 2010 : Inception, de Christopher Nolan
  • 2011 : Gnoméo et Juliette (Gnomeo and Juliet), de Kelly Asbury (voix de Lord Redbrick)
  • 2011 : Cars 2, de John Lasseter (voix de Finn McMissile)
  • 2012 : Voyage au centre de la Terre 2 (Journey 2: The Mysterious Island), de Brad Peyton
  • 2012 : The Dark Knight Rises, de Christopher Nolan
  • 2013 : Insaisissables (Now You See Me), de Louis Leterrier
  • 2013 : Mr. Morgan's Last Love de Sandra Nettelbeck : Matthew Morgan
  • 2014 : Eliza Graves de Brad Anderson : le Dr. Salt
  • 2014 : Interstellar de Christopher Nolan
  • 2015 : Kingsman : Services secrets (Kingsman: The Secret Service) de Matthew Vaughn : Arthur
  • 2015 : Youth (La giovinezza) de Paolo Sorrentino
  • 2015 : Le Dernier Chasseur de sorcières (The Last Witch Hunter) de Breck Eisner
  • 2016 : Insaisissables 2 (Now You See Me: The Second Act) de Jon M. Chu
  • 2016 : Braquage à l'ancienne de Zach Braff

Producteur

  • 1972 : Retraite mortelle (Pulp), de Mike Hodges (coproducteur)
  • 1987 : Le Quatrième Protocole (The Fourth protocol), de John Mackenzie (producteur exécutif)
  • 1992 : Blue Ice, de Russell Mulcahy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article