Procès des Einsatzgruppen

Publié le par Mémoires de Guerre

Le procès des Einsatzgruppen qui aut lieu de 1947 à 1948, est le neuvième des douze procès pour crimes de guerre que les autorités américaines ont organisés dans leur zone d'occupation allemande à Nuremberg après la Deuxième Guerre Mondiale.

1947-1948, Allemagne, Nuremberg, Les anciens officiers SS dans le box des accusés du procès des Einsatzgruppen

1947-1948, Allemagne, Nuremberg, Les anciens officiers SS dans le box des accusés du procès des Einsatzgruppen

Historique

Ces douze procès se sont tenus devant un tribunal militaire américain et non devant le tribunal militaire international, mais dans les mêmes salles. Ils sont connus sous le nom de "Seconds procès de Nuremberg", ou plus formellement "Procès des criminels de guerre devant le tribunal militaire de Nuremberg".

Au cours de celui-ci, des chefs des Einsatzgruppen de la Schutzstaffel (SS) ont été jugés. Les chefs d'accusation étaient (selon l'acte d'accusation du 25 juillet 1947) Crime contre l'humanité, Crime de guerre et participation à des organisations criminelles.

Les juges

  • Président: Michael A. Musmanno, juge à Pittsburgh, Pennsylvanie
  • John J. Speight, juge en Alabama
  • Richard D. Dixon, auparavant juge de la cour suprème de Caroline du Nord

Le jugement

Selon le jugement du 10 avril 1948 14 peines de mort ont été prononcées ainsi que deux peines de prison à vie et cinq peines de privation de liberté (entre 10 et 20 ans). Le gouverneur militaire de la zone d'occupation américaine, le général Lucius D. Clay rejeta en mars 1949 toutes les demandes de grâce. Konrad Adenauer, le Bundespräsident Theodor Heuss et aussi l'église se prononcèrent en faveur d'une transformation des peines capitales en peines de prison. Le nouveau Haut commissaire John McCloy ordonna finalement de commuer les peines de mort en peines de prison à vie.

Accusés

  • SS-Gruppenführer Otto Ohlendorf - peine de mort, exécuté le 7 juin 1951
  • SS-Brigadeführer Heinz Jost - prison à vie, peine commuée en 1951 à 10 ans de prison
  • SS-Brigadeführer Erich Naumann - peine de mort, exécuté le 7 juin 1951
  • SS-Brigadeführer Otto Rasch - évacué du procès le 5 février 1948 pour des raisons médicales
  • SS-Brigadeführer Erwin Schulz - 20 ans de prison, commuée en 1951 en 15 ans de prison
  • SS-Brigadeführer Franz Six - 20 ans de prison, commuée en 1951 en 15 ans de prison
  • SS-Standartenführer Paul Blobel - peine de mort, exécuté le 7 juin 1951
  • SS-Standartenführer Walter Blume - peine de mort, commuée en 1951 en 25 ans de prison
  • SS-Standartenführer Martin Sandberger - peine de mort, commuée en 1951 en peine de prison à vie, libéré le 9 mai 1958
  • SS-Standartenführer Willy Seibert - peine de mort, commuée en 1951 en 15 ans de prison
  • SS-Standartenführer Eugen Steimle - peine de mort, commuée en 1951 en 20 ans de prison
  • SS-Obersturmbannführer Werner Braune - peine de mort, exécuté le 7 juin 1951
  • SS-Obersturmbannführer Ernst Biberstein - peine de mort, commuée en 1951 en peine de prison à vie, libéré le 9 mai 1958
  • SS-Obersturmbannführer Walter Hänsch - peine de mort, commuée en 1951 en 15 ans de prison
  • SS-Obersturmbannführer Gustav Adolf Noske - prison à vie, peine commuée en 1951 à 10 ans de prison
  • SS-Obersturmbannführer Adolf Ott - peine de mort, commuée en 1951 en peine de prison à vie, libéré le 9 mai 1958
  • SS-Obersturmbannführer Eduard Strauch - peine de mort, extradé en Belgique, mort à l'hôpital
  • SS-Sturmbannführer Emil Haussmann - Suicide le 31 juillet 1947
  • SS-Sturmbannführer Waldemar Klingelhöfer - peine de mort, commuée en 1951 à la prison à vie
  • SS-Sturmbannführer Lothar Fendler - 10 ans de prison, commuée en 1951 en 8 ans de prison
  • SS-Sturmbannführer Waldemar von Radetzky - 20 ans de prison, libéré en 1951
  • SS-Hauptsturmführer Felix Rühl - 10 ans de prison, libéré en 1951
  • SS-Obersturmführer Heinz Schubert - peine de mort, commuée en 1951 en 10 ans de prison
  • SS-Untersturmführer Mathias Graf - 3 ans de prison, peine purgée

Le 9 mai 1958 les trois derniers condamnés ont été libérés de la prison de Landsberg ; les autres l'avaient déjà été auparavant.

Légende Photo

Première rangée, de gauche à droite : 

  • "SS-Gruppenführer und Generalleutnant der Polizei" Otto Ohlendorf (1907-1951), Befehlshaber der Einsatzgruppe D und Amtschef (SD-Inland) im Reichssicherheitshauptamt (RSHA). : peine de mort, exécuté le 7 juin 1951,
  • "SS-Obersturmführer" Heinz Schubert (1914-1977), der als Adjutant von Otto Ohlendorf, dem Kommandeur der Einsatzgruppe D : peine de mort, commuée en 1951 en 10 ans de prison,
  • "SS-Brigadeführer und Generalmajor der Polizei" Erich Naumann (1905-1951), Anführer der Einsatzgruppe VI, SS-Führer dem Stab und Kommandeur der Einsatzgruppe B, : peine de mort, exécuté le 7 juin 1951,
  • "SS-Brigadeführer und Generalmajor der Polizei" Erwin Schulz (1900-1981), Anführer des Einsatzkommandos 5 (Ek 5) der Einsatzgruppe C : 20 ans de prison, commuée en 1951 en 15 ans de prison,
  • "SS-Brigadeführer, NS-Funktionär" Franz Six (1909-1975), Anführer des Vorkommandos Moskau (VK Moskau / SK 7c) in der von Arthur Nebe geführten Einsatzgruppe B : 20 ans de prison, commuée en 1951 en 15 ans de prison,
  • "SS-Standartenführer" Paul Blobel (1894-1951), Anführer des Sonderkommandos 4a (SK 4a) der Einsatzgruppe C : peine de mort, exécuté le 7 juin 1951,

Deuxième rangée , de gauche à droite :

  • "SS-Obersturmbannführer" Werner Braune (1909-1951), Anführer des Einsatzkommandos 11b, der Einsatzgruppe D : peine de mort, exécuté le 7 juin 1951,
  • - "SS-Standartenführer des Sicherheitsdienstes (SD)" Eugen Steimle (1909-1987), Anführer des Sonderkommandos 7a der Einsatzgruppe B : peine de mort, commuée en 1951 en 20 ans de prison,
  • "SS-Obersturmbannführer Gustav Adolf Nosske (1902-1990), Anführer des Einsatzkommandos 12 der Einsatzgruppe D : prison à vie, peine commuée en 1951 à 10 ans de prison,
  • "SS-Obersturmbannführer Adolf Ott (1904-????), Anführer des Sonderkommandos 7b (Einsatzgruppe B) : peine de mort, commuée en 1951 en peine de prison à vie, libéré le 9 mai 1958.

Publié dans Evènements

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article