Kansallinen Kokoomus (KOK)

Publié le par Mémoires de Guerre

Le Parti de la coalition nationale (Kansallinen Kokoomus, en suédois : Samlingspartiet, Kok) est un parti politique finlandais conservateur et libéral. Il est l'un des quatre grands partis finlandais, avec le Parti social-démocrate de Finlande (SDP), le Parti du centre (Kesk) et les Vrais Finlandais (PS). 

Kansallinen Kokoomus (KOK)

Historique

Il est fondé en 1908 sur les bases du Parti finlandais, une formation issue du mouvement fennomane. Dès 1918, un de ses membres, Lauri Ingman, est appelé à constituer un gouvernement minoritaire qui ne tient que 141 jours. Aux élections de 1919, il s'affirme déjà comme un parti important sur l'échiquier politique en recueillant 15,7 % des voix et 28 députés sur 200 à la Diète nationale, ce qui le place en troisième position. Lorsque Antti Tulenheimo perd le pouvoir après seulement neuf mois en décembre 1925, il ouvre une très longue période d'absence des conservateurs à la direction du gouvernement, à l'exception de deux courtes périodes pendant la guerre.

Pehr Evind Svinhufvud se fait élire en 1931 à la présidence du pays, mais n'exerce qu'un mandat de six ans. En 1950, le président Juho Kusti Paasikivi, au pouvoir depuis 1946, est réélu pour six ans. Bien qu'il participe ensuite à plusieurs gouvernements, le Parti de la Coalition nationale doit attendre jusqu'en 1987 pour revenir réellement au pouvoir. Lors des élections législatives de mars, le Kok remporte 23,1 % des voix et 53 députés sur 200, ce qui constitue son record absolu. Sous la direction de Harri Holkeri, il constitue un gouvernement de coalition avec le SDP, notamment.

Dès 1991, Holkeri perd le pouvoir. Les conservateurs siègent en alternance dans l'opposition ou dans la majorité jusqu'en 2011, puisque lors des élections législatives ils virent en tête, permettant à Jyrki Katainen de constituer un cabinet de coalition. À partir des élections européennes de juin 1999, il est systématiquement en tête de ce genre de scrutin. À l'élection présidentielle de 2012, le candidat du Kok et ex-ministre Sauli Niinistö est largement élu au second tour, marquant le retour des conservateurs à la présidence après 56 années d'absence. Pour la première fois depuis l'indépendance du pays, le Parti de la coalition nationale contrôle les deux postes majeurs de l'exécutif. Il est réélu dès le premier tour de l'élection présidentielle de 2018.

Positionnement politique

Classé au centre droit, le Kok développe une idéologie majoritairement conservatrice, libérale, favorable à l'Union européenne et plutôt atlantiste. Toutefois, le parti est plus divers, puisque l'on y trouve des partisans du réformisme social. 

Membres notables

Présidents du Kok
  • Hugo Suolahti (1918-1919)
  • Eemil Nestor Setälä (1920)
  • Antti Tulenheimo (1921-1924)
  • Hugo Suolahti (1925)
  • Kyösti Haataja (1926-1932)
  • Paavo Virkkunen (1932-1933)
  • Juho Kusti Paasikivi (1934-1936)
  • Pekka Pennanen (1936-1942)
  • Edwin Linkomies (1943-1944)
  • K. F. Lehtonen (1945)
  • Arvo Salminen (1946-1954)
  • Jussi Saukkonen (1955-1965)
  • Juha Rihtniemi (1965-1971)
  • Harri Holkeri (1971-1979)
  • Ilkka Suominen (1979-1991)
  • Pertti Salolainen (1991-1994)
  • Sauli Niinistö (1994-2001)
  • Ville Itälä (2001-2004)
  • Jyrki Katainen (2004-2014)
  • Alexander Stubb (2014-2016)
  • Petteri Orpo (depuis 2016)
Premiers-ministres
  • Lauri Ingman (1918-1919 et 1924-1925)
  • Antti Tulenheimo (1925)
  • Edwin Linkomies (1943-1944)
  • Juho Kusti Paasikivi (1944-1946)
  • Harri Holkeri (1987-1991)
  • Jyrki Katainen (2011-2014)
  • Alexander Stubb (2014-2015)
Présidents de la République
Commissaires européens
  • Jyrki Katainen : Affaires économiques et monétaires (2014), Emplois, Croissance, Investissements et Compétitivité (depuis 2014)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article