Nelida Piñón

Publié le par Mémoires de Guerre

Nélida Piñón, née le 3 mai 1937 à Rio de Janeiro et morte le 17 décembre 2022 à Lisbonne, est une écrivaine brésilienne membre de l'Académie brésilienne des lettres. 

Nelida Piñón

Carrière

Le prénom de Nélida est une anagramme du nom de son grand-père, Daniel. Ses grands-parents étaient des immigrants galiciens, de Cotobade dans la province de Pontevedra. Son livre Une république dos Sonhos traite de l'émigration telle que l'ont vécu ses grands-parents depuis la Galice au Brésil et les multiples difficultés et épreuves qu'ils subirent. Nélida Piñón a effectué des études supérieures de journalisme. Elle a été rédactrice en chef et membre du conseil éditorial de plusieurs revues au Brésil et à l'étranger.

Distinctions

  • 1995 : prix Juan Rulfo décerné par Radio France International
  • 1996 : première femme à devenir membre de l'Académie brésilienne des lettres
  • 1998 : docteur honoris causa de l'université de Saint-Jacques-de-Compostelle
  • 2005 : prix Princesse des Asturies de littérature
  • 2007 : docteur honoris causa de l'université nationale autonome du Mexique
  • 2010 : prix Casa de las Americas

Publications

  • Guía-mapa de Gabriel Arcanjo, 196)
  • Madeira Feita Cruz, 1963
  • Tempo das frutas, 1966
    • traduit en français sous le titre Le Temps des fruits par Violante do Canto et Yves Colemanu, Paris, Éditions des Femmes, 1993, 189 p. (ISBN 2-7210-0433-6)
  • Fundador, 1969
  • traduit en français sous le titre Fundador par Violante do Canto et Yves Colemanu, Paris, Éditions des Femmes, 1998, 379 p. (ISBN 2-7210-0469-7)
  • A casa da Paixao, 1972
    • traduit en français sous le titre La Maison de la passion par Geneviève Leibrich, Paris, Éditions Stock, coll. « Nouveau Cabinet Cosmopolite », 1980, 186 p. (ISBN 2-7210-0469-7)
  • Sala de armas (1973)
    • traduit en français sous le titre La Salle d’armes par Violante do Canto et Yves Colemanu, Paris, Éditions des Femmes, 2005, 198 p. (ISBN 2-7210-0517-0)
  • Tebas de mi corazón (1974)
  • La fuerza del destino (1977)
    • traduit en français sous le titre La Force du destin par Geneviève Leibrich, Paris, Éditions des Femmes, 1987, 200 p. (ISBN 978-2-7210-0314-0)
  • El calor de las cosas (1980)
  • A doce canção de caetana
  • O pão de cada dia
  • Até amanhã, outra vez
  • O presumível coração da América
  • A república dos sonhos (1984)
    • traduit en français sous le titre La République des rêves par Violante do Canto et Yves Colemanu, Paris, Éditions des Femmes, 1990, 933 p. (ISBN 2-7210-0319-4)
  • Vozes do Deserto (2004)

Publié dans Ecrivains

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article