Ligne Weygand

Publié le par Roger Cousin

Weygand MaximeLa ligne Weygand est un front défensif établi au sud sur la Somme, le canal Crozat, l'Ailette et l'Aisne durant la Seconde Guerre mondiale en mai 1940. En mai 1940, la situation militaire en France est si compromise que le commandant suprême, le général Maurice Gamelin, jugé trop passif, est écarté.

Second de Foch en 1918, Weygand, alors en Syrie, est rappelé le 17 mai par Paul Reynaud pour remplacer Gamelin. À la même date, le maréchal Pétain entre au Gouvernement. Les divisions blindées allemandes, ayant percé depuis le 13 mai le front à Sedan, poursuivent leur course à l'ouest et ont coupé l'Armée française en deux, enfermant une partie de celle-ci ainsi que les troupes britanniques en Belgique.

Weygand arrive en France le 19 mai. Il espère arrêter l'offensive allemande sur une ligne s'appuyant sur la Somme, le canal Crozat, l'Ailette et l'Aisne surnommée « ligne Weygand ». La vigueur de la défense française ralentit l'avance de l'offensive allemande. Mais le rapport de force est devenu trop inégal et les lignes de défense se disloquent au fur et à mesure.

Publié dans Evènements

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article