Weidinger Otto

Publié le par Roger Cousin

Otto Weidinger (27 mai 1914 - 11 janvier 1990) était un membre de la Waffen-SS et le dernier commandant du 4e régiment « Der Führer » de la 2e panzerdivision SS Das Reich, au cours de la Seconde Guerre mondiale. 

Weidinger OttoWeidinger Otto

SS-Obersturmbannführer, il a été récipiendaire de la Croix de fer. Issu de la moyenne bourgeoisie, il rejoint l'Allgemeine-SS en juillet 1933, puis s'inscrit au NSDAP en septembre de la même année. Après une formation à Dachau, il rejoint en novembre 1934 la SS-Verfügungstruppe, qui préfigure la Waffen-SS. Promu au grade de caporal en mars 1935, il reçoit ensuite une formation dans l'école des cadets de la SS à Brunswick. Il participe à l'Anschluss et est ensuite promu comme sergent-chef, puis comme adjudant et décoré. Weidinger prend également part à l'occupation du territoire des Sudètes, ce qui lui vaut sa seconde décoration, puis à l'invasion des Balkans, au cours de laquelle son unité se rend coupable de massacre par fusillades et pendaisons à Pancevo, avant la prise de Belgrade.

Après le déclenchement de invasion de l'Union Soviétique, il est promu capitaine, puis commandant du bataillon de reconnaissance de la division. Il fait partie des 5 000 hommes du dernier groupe de combat engagé dans la retraite d'Ukraine en avril 1944. Il est également l'auteur de plusieurs ouvrages révisionnistes dont Tulle et Oradour, une tragédie franco-allemande parlant des massacres de Tulle et d'Oradour-sur-Glane, édité à compte d'auteur, dont la circulation, la distribution et la mise en vente ont été interdites par un arrêté du ministre de l'intérieur du 10 janvier 1991 en application du décret-loi (abrogé) du 6 mai 1939.

Décorations

  • Insigne de combat d'infanterie en Argent
  • Insigne des blessés en Argent
  • Croix allemande en Or (26 novembre 1943)
  • Croix de fer (1939) 2ème Classe et 1ère Classe
  • Insigne du combat rapproché en Bronze
  • Insigne de destruction de chars
  • Croix de chevalier de la Croix de fer avec feuilles de chêne et épées, Croix de chevalier le 21 avril 1944 en tant que Sturmbannführer et commandant du SS-Panzer-Aufklärungs-Abteilung 2 "Das Reich", 688ème feuilles de chêne le 26 décembre 1944 en tant que Obersturmbannführer et commandant du SS-Panzergrenadier-Regiment 4 "Der Führer", 150ème épées le 6 mai 1945 en tant que Obersturmbannführer et commandant du SS-Panzergrenadier-Regiment 4 "Der Führer" 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article