Bahn Roma

Publié le par Mémoires de Guerre

Roma Helena Bahn naît le 30 octobre 1896 à Berlin, capitale de l’Empire Germanique. La jeune femme débute au théâtre au milieu des années dix. 

Bahn Roma

Carrière

En 1919, elle entame sa carrière cinématographique dans le film de Karl Grune: «Der mädchenhirt». L’année suivante, Roma tourne deux films muets de Karl Heinz Martin : «Die verwandlung» avec Walter Janssen et «Von morgens bis mitternachts» avec Ernst Deutsch. Mais déçue par cet art qu’elle juge incomplet, elle disparaît des écrans afin de se consacrer uniquement à la scène. Dans les années vingt, Roma Bahn devient une des actrices les plus populaires des planches berlinoises. Elle atteint les sommets de la gloire en 1928 pour sa magistrale interprétation de Polly Peachum dans la célèbre pièce de Bertolt Brecht: «L’Opéra de quat’sous» aux côtés de Harald Paulsen et de Erich Ponto. Un triomphe qui lui vaut une immense célébrité et l’élève au rang de vedette.

En 1932, Roma Bahn revient devant les caméras, pour jouer la femme du meurtrier interprété par Paul Wegener, dans «Unheimliche geschichten», un film de science-fiction mis en scène par Richard Oswald. L’année suivante, on l’aperçoit dans «Anna und Elisabeth» de Frank Wisbar. Puis, tout au long des années trente, elle enchaîne des seconds rôles remarquables. Parmi ses plus grands films de l’époque, nous pouvons citer: «Skandal um die fledermaus» (1935) avec Alfred Abel, «Das mädchen Irene» (1936) avec Lil Dagover, «La Habanera» (1937) avec Zarah Leander, «Le cas du Dr. Deruga» (1938) avec Willy Birgel et «Le songe de Butterfly» (1939) avec Maria Cebotari.

Pendant la seconde guerre mondiale, Roma Bahn tourne beaucoup de petits rôles dans des productions peu intéressantes, tout en continuant ses activités théâtrales. Durant ces tristes années, elle est malgré tout dirigée par quelques uns des plus grands cinéastes germaniques, parmi lesquels: Josef von Báky pour «Annelie» (1941), Johannes Meyer pour «La voix du cœur» (1942), Wolfgang Liebeneiner pour «Die entlassung» (1942), Géza von Bolváry pour «Der dunkle tag» (1942) et Erich Waschneck pour «Die beiden schwestern» (1943). Avec la reprise de l’industrie cinématographique, en 1948, Roma joue dans l’un des premiers films réalisés après guerre : «Beate» de Carl Boese.

Durant les années cinquante, Roma Bahn privilégie le théâtre qui demeure sa véritable passion. Elle néglige volontairement le cinéma qui le lui rend bien. Seuls quelques troisièmes rôles lui sont offerts, heureusement pour de grands films. Elle termine sa carrière cinématographique par trois films majeurs: «Avouez, Docteur Corda!» (1957) avec Hardy Kruger, «Jeunes filles en uniformes» (1958) avec Romy Schneider et «Résurrection» (1958) avec Horst Buchholz. Par la suite, le public continue de l’applaudir au théâtre et de l’admirer dans quelques productions télévisées.

Adieux et décès

En 1970, elle fait définitivement ses adieux au monde du spectacle.  Roma Bahn meurt le 11 janvier 1975, à Bonn, alors capitale de la République Fédérale Allemande, loin des feux de la rampe, et dans le plus total anonymat. 

Filmographie

  • 1920: Von morgens bis mitternachts
  • 1932: Unheimliche Geschichten
  • 1933: Anna und Elisabeth
  • 1936: Moral
  • 1936: Das Mädchen Irene
  • 1936: Skandal um die Fledermaus
  • 1937: La Habanera
  • 1938: Der Fall Deruga
  • 1938: Kautschuk
  • 1938: Zwei Frauen
  • 1939: Drei Väter um Anna
  • 1939: Fräulein
  • 1939: Der Polizeifunk meldet
  • 1939: Premiere der Butterfly
  • 1939: Umwege zum Glück
  • 1940: Alles Schwindel
  • 1940: Golowin geht durch die Stadt
  • 1940: Die Rothschilds
  • 1941: Frau Luna
  • 1941: Kleine Mädchen - große Sorgen
  • 1942: Die Entlassung
  • 1942: Meine Freundin Josefine
  • 1942: Diesel
  • 1942: Stimme des Herzens
  • 1943: Altes Herz wird wieder jung
  • 1943: Die beiden Schwestern
  • 1943: Besatzung Dora
  • 1943: Der dunkle Tag
  • 1943: Fritze Bollmann wollte angeln
  • 1943: Leichtes Blut
  • 1943: Maske in Blau
  • 1943: Wildvogel
  • 1944: Das Hochzeitshotel
  • 1944: Um neun kommt Harald
  • 1945: Meine Herren Söhne
  • 1948: Beate
  • 1949: Amico
  • 1949: Die Andere
  • 1950: 0 Uhr 15, Zimmer 9
  • 1950: Mädchen mit Beziehungen
  • 1956: …wie einst Lili Marleen
  • 1958: Auferstehung
  • 1958: Gestehen Sie, Dr. Corda!
  • 1958: Mädchen in Uniform
  • 1966: Der Mann aus Melbourne (Fernsehfilm)

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article