Baumbach Werner

Publié le par Mémoires de Guerre

Werner Baumbach (né le 27 décembre 1916 et décédé le 20 octobre 1953) est un Oberst (colonel) et pilote de bombardier de la Luftwaffe pendant la Seconde Guerre mondiale.

Baumbach Werner
Baumbach Werner
Baumbach Werner
Baumbach Werner

Il a été commandant de l'unité de bonbardiers secrête Kampfgeschwader 200 (KG 200). Il a reçu la Croix de chevalier de la Croix de fer avec feuilles de chêne et glaives (Ritterkreuz des Eisernen Kreuzes mit Eichenlaub und Schwertern) pour la destruction de plus de 300.000 tonneaux de jauge brute (TJB) des navires alliés. Né le 27 décembre 1916 à Cloppenburg, Baumbach entre dans la Luftwaffe en 1936 et est formé comme pilote de bombardier. Il est l'un des premiers pilotes à combattre sur Junkers Ju 88 pour des missions de bombardement et a effectué divers missions de bombardement avec la Kampfgeschwader 30 (KG 30). Le 19 avril 1940, il bombarde et endommage le croiseur français Emile Bertin pour lequel il reçoit la Croix de Fer 1ère classe.

En 1942 , Baumbach est retiré du service actif comme pilote et commence à travailler sur des nouveaux dessins de bombardiers, comme entre autres, il a aidé à concevoir le système de bombardiers hybride Mistel. En 1944, il est placé à la tête de la nouvelle formation Kampfgeschwader 200 (KG 200) et est en charge de toules les missions spéciales de la Luftwaffe. Baumbach est promu Oberstleutnant le 15 novembre 1944 et est chargé de diriger les fonctions de General der Kampfflieger (Inspecteur des unités de combats).

Après la capitulation de l'Allemagne, Werner Baumbach, avec d'autres dirigeants nazis (Dönitz et autres) est arrêté le 23 mai 1945 à Flensburg. Après la guerre, Baumbach passe trois ans comme prisonnier de guerre avant de s'installer en Argentine où il travaille comme pilote d'essai. Il se tue dans un accident d'avion le 20 octobre 1953 pendant l'évaluation d'un bombardier britannique Lancaster près de Buenos Aires dans le Rio de la Plata. Il fut enterré dans sa ville natale de Cloppenburg. Baumbach a publié ses mémoires: Zu spät : Aufstieg und der deutschen Untergang Luftwaffe (Titre anglais: "Broken Swastika "), dans les années 1960.

Le livre démontre que, même après la défaite de l'Allemagne, Baumbach croyait encore dans une très large mesure en l'idéologie du National-socialiste. Le fait que Baumbach a été pendant un moment commandant du KG 200 et que cela n'a pas mentionné une seule fois démontre et met en évidence le grand secret de l'Allemagne sur le programme des missions spéciales.

Décorations

  • Insigne de Narvik
  • Insigne de combat de la Luftwaffe section bombardier en Or avec fanion 200 en Argent le 22 mars 1941 en Or en 1942
  • Insigne de pilote-observateur en Or avec diamants le 14 juillet 1941
  • Ehrenpokal der Luftwaffe
  • Croix de fer (1939), 2e Classe: le 28 septembre 1939, 1re Classe le 4 mai 1940
  • Croix de chevalier de la Croix de fer avec feuilles de chêne et glaives, Croix de chevalier le 8 mai 1940 en tant que Leutnant et pilote du 5./KG 304, 20e feuilles de chêne le 14 juillet 1941 en tant que as Oberleutnant et Staffelkapitän du 1./KG 304, 16e glaives le 17 août 1942 en tant que Hauptmann et Gruppenkommandeur du 1./KG 30

Publié dans Militaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article